Catégories
Articles PNL

Robert Dilts : le coach PNL des organisations

Robert Dilts est né en 1955 à Princeton aux États-Unis. Dans ses débuts en 1970, il était étudiant à l’université de Californie à Santa Cruz où il a crée une bande dessinée intitulée “Jimmy the Geek”.

Aujourd’hui, il est auteur, coach PNL, formateur et chercheur dans le domaine de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) de 3ème génération depuis son fondement en 1975 par John Grinder et Richard Bandler.

Ses techniques sur les stratégies, les systèmes de croyance, la PNL “systémique”, le “Ré-imprinting”, l’intégration des croyances en conflit, les “Sleight of Mouth Patterns” et son modèle des “Niveaux logiques” ont connu une large diffusion à travers le monde entier.

Les Niveaux logiques de Robert Dilts

Robert Dilts formalise à partir des années 1980 le modèle des “Niveaux logiques”, également appelé “Pyramide de Dilts”, qui entrainera une seconde génération en PNL.

Dans le passé, Richard Bandler et John Grinder avaient modelisé la manière d’explorer le vécu subjectif et sensoriel d’un individu, ainsi que plusieurs techniques de changement. Le modèle de la Pyramide de Dilts va d’une part permettre d’élargir les choses pour avoir une vue plus globale et systémique d’un problème, mais aussi d’organiser les techniques de changement en fonction du niveau où elles se trouvent.

Pyramide de Dilts

La Pyramide de Dilts

L’idée de Robert Dilts c’est de dire que l’être humain est plus logique qu’on ne le croit. Notre Environnement, nos Comportements, nos Capacités, nos Valeurs et Croyances, notre Mission et même notre Identité seraient structurés selon plusieurs niveaux “logiques”. Grâce à cette pyramide, on peut identifier le blocage ou les problèmes que l’on a vécu dans sa vie, la solution se trouverait alors dans l’un ou plusieurs niveaux de la Pyramide de Dilts.

La fonction de chaque niveau logique est d’organiser et diriger les interactions qui se produisent au niveau immédiatement en dessous. Par exemple, en changeant nos croyances ou nos valeurs nous changeons aussi nos capacités, nos comportements et notre environnement (entourage).

Robert Dilts a également développé des techniques essentielles dans le changement des croyances sur les stratégies de génies de notre culture (comme De Vinci, Mozart, Disney, Bateson, Freud…), mais aussi des modèles pour engendrer des changements au sein des organisations.

La PNL appliquée aux organisations

Robert Dilts est aussi l’un des principaux chercheurs et développeurs de la PNL et de ses applications au domaine des organisations comme la santé, l’éducation et les affaires. Ses derniers travaux sur la PNL de troisième génération concernent la communication, l’apprentissage et le changement aux niveaux de l’identité, de la mission et de la vision. Les applications en sont génératives et systémiques et s’adressent autant à la croissance des individus que des organisations.

Comme j’ai eu l’occasion d’assister aux conférences de Robert Dilts à Paris, j’ai beaucoup apprécié sa maîtrise de la PNL et son enseignement de l’intelligence somatique qui est le fondement d’une entreprise à succès.

Robert Dilts est également coach PNL pour les grandes entreprises, il est énormément sollicité car il a une très bonne compréhension des obstacles que peuvent rencontrer les dirigents des grandes entreprises, et comment ils peuvent les résoudre.

Robert Dilts est l’auteur de 17 ouvrages parmi eux le célèbre “Sleight of Mouth”

Robert Dilts est l’auteur de 17 ouvrages de référence sur la PNL, dont : Changing Belief Systems with NLP (Changer les systèmes de croyances avec la PNL), Modeling with NLP (Modéliser avec la PNL), The Magic of Conversational Belief Change, Skills for the Future with Gino Bonissone (Des outils pour l’avenir), Visionary Leadership Skills (Leadership visionnaire : Outils et compétences pour réussir le changement par la PNL) et bien d’autres.

Parmi les 17 ouvrages figure le célèbre “Sleight of Mouth” qui parle de la magie du langage et son influence sur les systèmes de croyances.

Sleight of mouth

Dans son ouvrage Sleight of Mouth, Robert Dilts parle de la magie du langage et des mots que nous employons. Le langage est l’un des systèmes de représentation clés à partir duquel nous construisons nos modèles mentaux du monde, et a une énorme influence sur la façon dont nous percevons et répondons au monde qui nous entoure. Les “Sleight of Mouth Patterns” sont des procédés de persuasion très utiles pour convaincre et persuader les gens. Ils consistent à poser des questions ou mener des réflexions face à une croyance de manière à changer le sens de celle-ci dans l’esprit des autres (ou de vous-même). On se rapproche du recadrage linguistique des croyances.

Lien vers le site officiel de Robert Dilts

Catégories
Articles PNL

Le VAKOG pour stimuler les émotions des femmes

La communication est l’une des clés de la réussite dans tout les domaines de la vie que ça soit dans le monde des affaires, la séduction, le marketing, les relations sociales etc..

En effet, si tu es un maître de la communication tu arrivera à bien cerner le monde intérieur des gens, et créer la confiance suffisante pour les influencer.

Nombreux sont les hommes qui n’ont pas une conversation stimulante avec les femmes qu’ils rencontrent. Le problème c’est que leur communication est plus factuelle (ils parlent plus de faits et de données) qu’émotionnelle. Par conséquent, suite à leurs rendez-vous, les femmes ne ressentent aucune envie de les revoir.

Si tu rencontres toi aussi des difficultés dans tes conversations avec les femmes qui te plaisent, si toi aussi tu n’arrives pas à les impacter émotionellement, j’ai une très bonne nouvelle à t’annoncer.

Il existe en PNL un outil très puissant qui peut enrichir tes conversations avec les femmes et donc stimuler leurs émotions jusqu’à leur donner envie d’aller plus loin avec toi. Il s’agit de l’outil sensoriel VAKOG.

Le système sensoriel VAKOG

Mais qu’est ce que le VAKOG ?

Le VAKOG est simplement l’acronyme correspondant à nos 5 sens :

  • V: Visuel – Tout ce qu’on peut voir à travers nos yeux
  • A: Auditif – Tout ce qu’on peut entendre avec nos oreilles
  • K: Kinesthésique – Tout ce qu’on ressent physiquement et émotionellement
  • O: Olfactif – Ce qu’on sent (odorat)
  • G: Gustatif – Ce que l’on goûte (le goût)

Ces 5 sens nous permettent de prendre contact avec le monde extérieur afin de mieux filtrer et percevoir la quantité importante d’informations qui nous entourent.

Maintenant que je t’ai défini le VAKOG, tu va être surpris de savoir que ce dernier peut rendre tes histoires très impactantes avec les femmes. 😉

Pourquoi tu dois raconter des histoires avec le VAKOG ?

Si tu racontes une histoire à une femme avec le VAKOG, tu lui permettra de mieux imaginer tes expériences et donc de mieux se rapprocher de ce que tu as réellement vécu dans le passé.

Grâce au VAKOG, la femme comprendra mieux ton monde intérieur mais elle ressentira surtout les émotions que tu as pu vivre.

Comme tu es responsable de la manière dont tu communiques, tu dois être précis dans la description de tes expériences avec le VAKOG. Cela va permettre à la femme de se rapprocher au mieux de ce que tu as vécu.

Elle aura plus de facilités à cerner ton expérience, et donc grâce à tes histoires tu va créer des affinités avec elle.

Pour stimuler ses émotions, tu dois la faire imaginer pleins d’expériences ou elle vivra : la peur, la joie, le désir, l’excitation, la tristesse etc… tout cela grâce au VAKOG !

Utilises ses mots préférés pour stimuler ses émotions

Chaque être humain a un canal sensoriel préféré.

Il serait donc intéressant pour séduire une femme de communiquer avec son canal sensoriel dominant.

Les femmes sont majoritairement kinesthésiques, elles ont donc plus de facilités à ressentir le toucher et les sensations internes.

Comme beaucoup de femmes préfèrent vivre des expériences kinesthésiques, utilises les mots kinesthésiques qui auront un impact fort sur ses émotions : « ressentir », « sentir », « chaud », « froid », « lourd », « léger », « solide », « fragile » etc…

Je te conseilles donc d’utiliser tout le temps avec les femmes les mots Kinesthésiques tels que « je ressent + une sensation » et « je sens + émotion », car beaucoup de femmes l’utilisent elles-mêmes pour s’exprimer.

Ensuite, tu pourra combiner tes mots Kinesthésiques avec des mots Visuelles qui vont lui permettre de mieux visualiser ton expérience : « imaginer », « visualiser », « éclairer », « voir », « évident », « illustrer » et des mots Auditifs pour entendre ce que tu as vécu dans ton expérience : « entendre », « écouter », « parler », « sons », « musical », « harmonieux » etc…

Les deux autres canaux Olfactif et Gustatif ne sont pas indispensables lorsque tu communiques avec la femme, mais tu peux malgré tout l’utiliser si tu en as l’envie.

Entraînes-toi à raconter des histoires avec le VAKOG

Maintenant, il ne te reste qu’à pratiquer en utilisant le VAKOG dans tes histoires lorsque tu communiques avec une femme qui te plaît. N’oublies pas de garder à l’esprit la structure VAK tout d’abord, ensuite OG en option pour enrichir encore plus ton expérience.

Voici un exemple d’histoire qui s’appelle « le caillou précieux de mon père » qu’on peut raconter à sa dulcinée pour créer un lien :

« Je me rappelle quand j’étais enfant, j’étais parti en vacances avec mes parents à Barcelone. À l’époque je manquais énormément de confiance en moi.

Un matin, j’était parti avec mon père à la plage pour une petite balade. On profitait du beau soleil qui brillait. Je me rappelle, je sentais l’odeur de la mer, et je ressentais le vent qui venait caresser légèrement mon corps en plus de chatouiller mes narines.

Durant notre balade matinale, mon père trouva un beau caillou et me le donna. Il me demanda de le garder sur moi comme symbole de ma nouvelle confiance en moi pour réussir dans tout les domaines de ma vie.

Et tu sais quoi ? J’usqu’aujourd’hui je garde toujours ce caillou chez moi, car il me rappelle mon enfance et les émotions de bonheur et de confiance en moi avec mon père.

Et à chaque fois que je ne me sens pas bien, je le prend comme ancrage pour regagner ma confiance en moi. Ce caillou représente beaucoup de choses pour moi, même si pour d’autres personnes ce n’est qu’un simple caillou ! ».

Le VAKOG est un outil puissant qui te permet de communiquer de manière plus efficace avec les femmes. Tu peux l’appliquer dans toutes les histoires que tu racontes, en faisant une description de la scène avec tes 5 sens du VAKOG comme je l’ai expliqué dans cet article. 

Est-ce que tu arrives à stimuler les émotions des femmes lorsque tu leurs raconte des histoires ? N’hésites pas à commenter et partager cet article avec tes amis. 

Pour un coaching personnel, contactes-moi en cliquant sur ce lien Coaching personnel avec Simo White

Catégories
PNL Vidéos

Qu’est ce que la PNL ? (pour les nuls)

Dans cette vidéo, où je suis installé dans une terasse en plein centre ville de Budapest, je vous explique de manière simple ce qu’est la PNL (Programmation Neuro-Linguistique).

Pour visionner cette vidéo cliquez sur ce lien : Qu’est ce que la PNL ? (pour les nuls)

 

Catégories
Articles PNL

Comment séduire avec la PNL ?

Voulez-vous réussir votre séduction avec un outil puissant et efficace ? Savez-vous que la PNL peut vous aider à mieux gérer votre état interne et mieux communiquer avec les femmes qui vous plaisent ?

Pourtant, beaucoup de personnes pensent que la PNL est un outil de manipulation, et ignorent sa puissance pour nous aider à changer et mieux communiquer avec les autres.

La Programmation Neuro-Linguistique (ou PNL) regroupe un certain nombre de méthodes fréquemment utilisées dans divers domaines de la vie comme la vente, le marketing, les ressources humaines, le médical et également le domaine de la séduction.

Pour débuter une nouvelle relation avec une femme, un homme doit s’investir dans la phase de séduction c’est pour cette raison qu’il doit connaître un certain nombre de règles pour séduire la femme qui lui plaît.

Si vous voulez séduire pour trouver une copine qui vous plaît, la PNL peut être un super outil de changement personnel, de communication mais surtout d’influence et de persuasion des femmes que vous rencontrerez.

Voulez-vous apprendre à séduire avec la PNL ? Dans cet article, je vais vous définir ce qu’est la PNL avant de vous présenter un ensemble de techniques simples et efficaces pour séduire et trouver une copine qui vous plaît.

La PNL qu’est ce que c’est ?

La PNL, acronyme de Programmation Neuro-Linguistique a été fondée dans les années 70 par deux américains Richard Bandler et John Grinder. Ces derniers ont mené des travaux d’observation et de compréhension des meilleurs thérapeutes de l’époque (Milton Erikson pionnier de l’hypnose Eriksonienne, et Virginia Satir fondatrice de la thérapie familiale) qui avaient naturellement d’excellentes stratégies de communication. Suite à ces travaux, ils ont pu modéliser leur manière de procéder et identifier les éléments à prendre en compte pour les enseigner à ceux qui ont en le plus besoin.

En séduction, c’est exactemet la même chose. En observant les hommes talentueux avec les femmes, on peut observer leurs comportements et identifier leurs manières de procéder pour se les approprier et les appliquer afin de progresser en séduction.

Il existe un ensemble de techniques PNL que les excellents séducteurs utilisent naturellement pour séduire les femmes qui leurs plaisent. Ici, je voulais vous présenter les 4 techniques PNL que vous pouvez appliquer pour mieux séduire et trouver une copine.

Séduire avec la PNL : les 4 techniques PNL pour mieux séduire

Voici les 4 techniques PNL pour mieux séduire et trouver une copine qui vous plaît.

1) Retrouvez une bonne vibe grâce à la technique de l’ancrage

Lorsque vous abordez une inconnue (dans un environnement donné), vous projetez ce qu’on appelle une vibe. Celle-ci est très importante pour la réussite de votre interaction.

La vibe est cette énergie que vous projetez lorsque vous abordez une femme qui vous plaît. Et comme les femmes sont très sensibles aux émotions, elles peuvent par conséquent capter votre vibe lorsque vous êtes avec elles suivant que vous soyez détendu ou nerveux.

Donc si vous voulez projeter une bonne vibe à la femme que vous séduisez, vous devez être dans un bon état d’esprit et donc être connecté à de bonnes émotions.

Une technique PNL très efficace appelée ancrage peut vous aider à retrouver ce bon état d’esprit que vous désirez et par conséquent projeter la bonne vibe.

L’ancrage est une technique qui permet d’associer consciemment un stimulus (ex : une musique, une odeur, une belle vue) à une émotion vécue dans le passé.

Vous allez donc penser à une émotion agréable du passé et vous allez la lier à un stimulus auditif (par exemple : au moment où vous ressentez l’émotion agréable vous mettez une musique qui vous fait plaisir).

En activant régulièrement cet ancrage, et avec le temps vous serez conditionné à vous mettre automatiquement dans le bon état d’esprit quand VOUS EN AUREZ besoin ET sans besoin d’ancrage !

2) La synchronisation pour créer le rapport

La synchronisation (ou “mirroring” en anglais qui veut dire “effet miroir”) est une autre technique PNL dont le but est de créer le rapport avec la personne en s’adaptant à sa communication non verbale et verbale.

Il existe 2 types de synchronisation :

  • la synchronisation non verbale
  • la synchronisation verbale

La synchronisation non verbale consiste à adapter votre posture (tonalité de la voix, bras, jambes, expression faciale, respiration etc.) par rapport à celle de la femme. Vous allez donc observer ses gestes et sa posture et vous allez discrètement les copier vous aussi. L’objectif de la synchronisation est de mettre à l’aise la femme que vous venez de rencontrer.

De la même manière, la synchronisation verbale consiste à employer les mots ou expressions clés de la femme. Encore une fois, les gens qui commencent à devenir de plus en plus proches ont tendance à répéter les mêmes mots et expressions voir même à copier l’accent de l’autre à force de se rencontrer.

3) La projection (ou visualisation créatrice)

La projection est un art que j’utilise très souvent pour faire visualiser à la femme notre prochaine rencontre ou nos aventures torrides. La projection permet d’influencer l’imagination de la femme et surtout de stimuler ses émotions car celle-ci est faite lors d’une conversation et décrite grâce aux 5 sens VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif) pour que la femme puisse le ressentir et la vivre comme si c’était une réalité.

Par exemple, le fait de dire : “Imagines qu’on se réveille demain matin toi et moi dans une plage aux maldives, et qu’on se balade pour profiter du soleil qui brille. On sent l’odeur de la mer, et on ressent le vent qui vient caresser légèrement notre corps en plus de chatouiller nos narines en face de ce paysage paradisiaque unique”.

4) Les suggestions

Une suggestion désigne en premier lieu l’acte de transmettre une idée directrice, que ça soit par le langage verbale ou non verbal. Autrement dit, transmettre une idée par le langage à l’autre personne qui va soit la recevoir soit la rejeter.

Pour qu’une suggestion soit prise en compte, il faut avoir crée le rapport et la confiance nécessaire avec la femme.

Par exemple, une fois que vous avez crée le rapport et la confiance nécessaire avec votre dulcinée, vous allez par la suite utiliser des petites suggestions sexuelles pour lui faire intégrer des messages sexuels dans son inconscient.

Les suggestions sexuels sont justement assez importants car ils permettent de stimuler le désir d’une femme et de lui donner envie d’aller plus loin avec vous. Par exemple, le fait juste de dire “tu as de jolies lèvres, et ils me distraient de notre conversation”, peut changer la dynamique de votre interaction. Vous remarquerez que la femme réagira différemment face à votre suggestion.

Pour terminer, séduire avec la PNL peut transformer radicalement vos interactions pour trouver une copine qui vous plaît. Si vous avez envie d’appliquer ces techniques de manière plus efficace, vous pouvez me contacter sur mon site et me poser vos questions.

Vous voulez découvrir les techniques d’influence et de persusation de la PNL pour trouver une copine ? Contactez-moi pour une consultation gratuite Simo coach pour hommes célibataires

Catégories
Articles PNL

Comment modifier vos images mentales pour séduire ?

Avez-vous vécu une phase difficile de votre vie où vous avez enchainé les rejets provenant des femmes ? Par conséquent, ces expériences ont généré chez vous des émotions négatives que vous ressentez régulièrement. En fait, les images de ces rejets ne cessent de revenir dans votre tête. Cela vous angoisse et vous empêche de vous motiver pour sortir faire de nouvelles rencontres. Vous essayez d’oublier et de vous changer les idées, mais malgré tout ces images ne cessent de revenir et de défiler dans votre tête.

Dans cet article, je vous propose une technique PNL simple pour modifier vos images mentales négatives : il s’agit de la technique des sous-modalités visuelles.

Grâce à cette technique, vous diminuerez nettement votre angoisse, et vous tournerai une nouvelle page pour sortir à nouveau séduire les femmes qui vous plaisent. Alors comment est-il possible de modifier vos images mentales pour séduire ?

L’impact des images mentales sur nos émotions

Nos émotions se manifestent par nos pensées qu’elles soient positives ou négatives, celles-ci se déclenchent grâce à nos images mentales. Ce sont ces images mentales qu’on ne cesse de faire défiler en boucle comme un film dans notre tête qui vont changer nos émotions et donc notre humeur.

Par exemple, si vous sortez en soirée vous pouvez sans vous en rendre compte déclencher un des films de rejets (images de râteaux en soirées, échec sentimental avec une ex petite amie, images de disputes etc.), vous sentirez les émotions de ce rejet et cela risque de vous faire passer une mauvaise soirée.

En conséquence, si vos images mentales sont nourries d’expériences négatives, celles-ci vont automatiquement générer une angoisse ou une peur qui va se manifester par des sensations physiques désagréables comme la transpiration, tensions dans la nuque, rythme cardiaque important etc.

Pour remédier à ce problème, la PNL propose une technique exceptionnelle pour modifier vos images mentales : il s’agit des sous-modalités visuelles.

Qu’est ce que les sous-modalités visuelles ?

Avant de vous expliquer ce que sont les sous-modalités visuelles, laissez-moi vous définir les modalités sensorielles, et les sous-modalités.

1. Les modalités sensorielles

Les modalités sensorielles représentent les images, sons et sensations (Kinesthésiques) que nous nous représentons dans notre monde intérieur pour décrire nos expériences uniques.

2. Les sous-modalités

Les sous-modalités sont les paramètres qui proviennent de nos 5 sens qui permettent de modifier la représentation de nos propres expériences.

Il existe aussi des sous-modalités dans le canal auditif, kinesthésique (le toucher), olfactif et gustatif. En bref, ce sont toutes les manières dont sont enregistrées les informations de nos 5 sens.

3. Les sous-modalités visuelles

Pour vous expliquer ce que sont les sous-modalités visuelles, imaginez pendant quelques instants l’endroit de vos dernières vacances, votre maison, ou n’importe quoi d’autres.
Ce qui va vous intéresser, ce n’est pas le contenu de ce que vous voyez, mais comment vous le voyez.

  • Est-ce que l’image que vous voyez est en couleur, noir et blanc ou monochrome ?
  • Est-elle grande ou petite ?
  • Est-elle proche ou lointaine ?
  • Est-elle animée (comme un film) ou fixe (plutôt comme une photo) ?

Les sous-modalités visuelles permettent de modifier la taille, les couleurs ou la distance de nos images, voir même de les faire disparaître.

Les sous-modalités visuelles permettent donc de modifier le sens d’une expérience et donc son vécu émotionnel.

Par exemple, si vous avez des peurs qui proviennent de fabrications d’images qui ne cessent de revenir, il est possible de diminuer voire supprimer ces peurs en travaillant sur vos images intérieures : rendre floue une image, la rétrécir, l’éloigner ou la mettre en noir et blanc. Ces simples variations se révèlent d’une grande efficacité pour modifier une émotion négative autrefois bloquante.

4. Les paramètres des sous-modalités visuelles

Le canal visuel 

visuelles

  • Luminosité : faible ou forte
  • Taille : grande, panoramique, 2D, 3D, encadrée ou petite
  • Couleur : noir et blanc, monochrome ou couleurs
  • Mouvement : fixe, lent ou rapide
  • Distance : proche ou lointaine
  • Netteté : claire ou floue

Les images peuvent défiler ou peuvent être en vues fixes, panoramiques ou encadrées, en couleur, noir et blanc, monochrome ou avec une taille de l’image (grandeur nature, plus grand, plus petit), en trois dimensions, degré ou sans contraste, net ou flou etc.

L’impact des sous-modalités sur nos émotions

Un souvenir sous forme d’image aura la plupart du temps un impact émotionnel d’autant plus grand que l’image elle même est grande et brillante.

Si vous voulez expérimenter les sous-modalités visuelles, allez voir un film au cinéma. Mettez-vous au premier rang dans une salle panoramique avec un écran géant et une bonne sonorisation. Vous aurez certainement un souvenir très fort de ce film, vous serez profondément dans le film.

Maintenant, regardez le même film mais sur un petit écran d’un lecteur de poche par exemple avec le son dans des petits écouteurs. Comment pensez-vous vivre le même film ? Vous verrez que l’impact émotionnel sera moins important.

L’histoire que vous regardez dans le film est exactement la même. Et pourtant, vous vivez cette histoire de manière totalement différente.

Comment passer sa vie à s’angoisser ?

Les gens qui passent leur temps à s’angoisser voient en images un grand écran panoramique en couleurs toutes les scènes de leur vie qui leur sont pénibles, et regardent les bons moments sur un tout petit écran fade et lointain.

L’être humain fonctionne par associations. Il peut donc facilement associer les images de son expérience à une émotion qui est par exemple la peur ou l’angoisse. Par exemple, suite à un rejet d’une jolie femme, il peut inconsciemment associer le film, et donc le défilement des images de son refus (expression faciale négative, laguage du corps, décor de l’endroit) à une émotion négative.

Il faudrait s’associer au positif et se dissocier du négatif car quand on est acteur d’une situation, on n’a aucun recul, on revit la scène. Si on est spectateur, on crée un espace qui nous permet de ne plus ressentir l’émotion négative.

Dans le cas de la visualisation d’un objectif, les sous-modalités peuvent aussi vous aider à faire varier l’image de cet objectif jusqu’à pleine satisfaction. Cet objectif sera à ce moment-là plus réalisable.

Exercice pour faire disparaître votre angoisse

Pensez maintenant à un souvenir visuel qui vous dérange. Par exemple, le souvenir d’un rejet d’une jolie inconnue lors d’une soirée avec vos amis.

À partir de cette image, mettez-là en noir et blanc, puis rendez-là un peu plus sombre. Maintenant, éloignez-vous de l’image. Peut-être, vous pouvez y ajouter aussi quelques rayures, comme un vieux film qui a beaucoup vieilli.
Et tout en faisant ces modifications, constatez à quel point les émotions qui sont liées à ce souvenir diminuent et prennent moins d’importance.

Pour conclure, si vous avez vécu un souvenir assez pénible avec les femmes et que les images mentales de ce même souvenir ne cessent de défiler dans votre tête, modifiez-les grâce aux sous-modalités. Vous verrez que cet exercice PNL est tellement simple et pratique à utiliser dans la vie de tout les jours.

Si vous voulez une séance de coaching : contactez-moi en cliquant sur ce lien

Catégories
Articles PNL

Décoder les mouvements des yeux pour créer un lien avec la femme

Dans cet article, je vais aborder un sujet important qu’on retrouve souvent dans les ouvrages de la PNL. Il s’agit des mouvements des yeux, et comment les décoder chez une femme pour créer un lien fort avec elle.

Ressent-elle des émotions positives en ma présence ? Est-elle en train de visualiser son dernier voyage en Grèce ? Est-elle en train d’imaginer la scène que je suis en train de lui décrire ? Est-ce qu’elle se rappelle de la musique préférée de son père ? 

Grâce à ces questions, vous pourrez comprendre le fonctionnement de la femme que vous séduisez (si elle est très visuelle, auditive ou kinesthésique) et adapter votre communication avec cette dernière. 

Ainsi, il vous sera possible de déceler la pensée d’une femme en observant uniquement les mouvements de ses yeux.

Dans cet article, je vous montrerai comment identifier la dominante sensorielle d’une femme, puis je ferai une description des mouvements des yeux, avant de vous dévoiler le décodage des mouvements des yeux pour mieux communiquer et donc créer un lien avec la femme qui vous plait. 

Qu’est ce que les systèmes de représentation en PNL ?

En PNL il existe trois principaux canaux sensoriels qu’on apelle en PNL les systèmes de représentation sensorielle ou le VAK. 

Il s’agit tout simplement de notre :

  • Système Visuel V,
  • Système Auditif A,
  • Système Kinesthésique (qui représente les sensations, le toucher).

Nous utiliserons beaucoup plus le VAK, car les deux autres systèmes de représentation Olfactif O et Gustatif G sont moins importants.

Identifiez d’abord son canal sensoriel dominant

1. Le canal sensoriel dominant VAK

Nous avons tous un canal sensoriel dominant parmi : Visuel, Auditif ou Kinesthésique (VAK).

Il s’agit du système sensoriel de référence qu’une personne utilisera le plus pour évaluer l’information ou pour prendre des décisions.

La plupart des hommes sont visuels, c’est à dire qu’ils vont privilégier le système de représentation visuel pour recueillir les informations de l’environnement.

On dira donc qu’une personne à un système de représentation VAK dominant, si elle privilégie ce système pour recueillir les informations sur son environnement.

2. Identifiez le canal sensoriel dominant de la femme

Avant de commencer à décoder les mouvements des yeux d’une femme, il est préférable d’identifier d’abord son canal sensoriel dominant : Visuel, Auditif ou Kinesthésique (VAK).

Utilises-t-elle beaucoup plus son sens Visuel, Auditif ou Kinesthésique pour aller chercher l’information et communiquer avec les autres ? 

Pour le savoir, servez-vous de son langage verbal et son langage non verbale pour identifier sa dominante sensorielle. Ces deux paramètres vous donneront des indications sur son système sensoriel préféré.

Concrètement observez sa physiologie (appellé calibrage en PNL), et écoutez attentivement les mots qu’elle emploie pour s’exprimer.

Une femme à dominante visuelle :

  • Elle fait attention à son apparence physique,
  • Elle utilise ses yeux pour rentrer en contact avec vous,
  • Elle est très imaginative (créative) mais elle a souvent du mal à transcrire ses idées en mots,
  • Son ton de voix est haut (type soprano ou ténor), rapide et saccadé,
  • Sa respiration est superficielle et haute.
  • Elle emploie des mots liés au visuel : imagines, je vois, c’est clair, c’est net, je vois ce que tu veux dire etc..

Une femme à dominante auditive : 

  • Elle aime communiquer par la parole et est très sensible au ton de la voix,
  • Elle ne regarde pas forcément les gens dans les yeux en parlant,
  • Elle se penche souvent en avant ou incline sa tête sur le côté pour mieux entendre,
  • Son ton de voix est mélodieux et rythmé,
  • Sa respiration est limitée aux mouvements du thorax,
  • Elle utilise souvent des mots liés à l’audition et aux sons : j’entends bien, je t’écoutes, ça me parle etc..

Une femme à dominante kinesthésique :

  • Elle est sensible à ce qu’elle touche et à ce qu’elle ressent,
  • Elle regarde vers le bas lorsqu’elle cherche de l’information,
  • Son ton de voix est bas (de type alto ou basse) et elle parle lentement avec des pauses,
  • Sa respiration est abdominale et sa posture est affaissée,
  • Elle emploie des mots liés aux sensations : je ressens, j’ai l’impression, je le sens bien, c’est lourd, c’est dur etc…

Les femmes sont généralement à dominante kinesthésiques car elles aiment se reposer sur leurs sensations pour communiquer ou prendre des décisions. Les hommes sont plus à dominante visuelles, car ils reposent sur le visuel pour évaluer l’information et pour prendre des décisions. 

Cependant, il est très intéressant de développer ses autres canaux sensoriels afin d’enrichir sa pensée et mieux communiquer avec les autres.

Si votre but par exemple est d’établir une relation avec la femme, il est préférable d’utiliser le canal sensoriel kinesthésique et auditif.

Il existe ainsi des techniques PNL qui permettent de devenir un polyglote sensoriel !

Qu’est ce que les mouvements des yeux ?

Depuis très longtemps, les yeux sont considérés comme le reflet de la personalité, ou “les miroirs de l’âme”.

La PNL a pu donner une signification aux mouvements des yeux des personnes (appelé également “mouvements oculaires” en PNL) ce qui a contribué à sa popularité dans le monde.

Testez un jour sur un de vos amis. Demandez-lui par exemple : “Comment s’est passé ton rendez-vous ?” et observez les mouvements de ses yeux. Il regarde le plafond, le sol, ou sur le côté ? Vous remarquerez que c’est curieux comme réaction !

En fait, il existe une correspondance neurologique entre les mouvements des yeux et les cinq sens (ou systèmes de représentation VAKOG en langage PNL) d’un être humain.

Les yeux servent non seulement à recueillir l’information de notre environnement extérieur, mais aussi à aller chercher l’information dans notre monde intérieur.

La PNL a réussi à décoder la signification des mouvements des yeux. Nous pouvons donner une explication sur la manière dont la personne va aller chercher l’information (grâce à ses 5 sens) ou lorsqu’une personne se rappelle d’un souvenir.

Pure beauty

Comment décoder les mouvements des yeux ?

Dans cette partie, nous allons voir comment décoder les mouvements des yeux de la femme. Il s’agit tout simplement d’observer les mouvements de ses yeux quand elle réfléchit ou cherche à répondre à une question pour comprendre comment elle organise ses pensées grâce à ses canaux sensoriels.

Le schéma ci-dessous résume le mouvement des yeux pour un droitier.

Mouvement des yeux

Les mouvements des yeux pour un droitier

En ce qui concerne les registres visuels et auditifs, les mouvements des yeux varient de droite à gauche selon que la femme accède à sa mémoire ou à son imagination.

  • Lorsque la femme regarde en haut à gauche elle s’imagine une scène (Visuel construit), en revanche si elle regarde en haut à droite elle se rappelle d’une expérience visuelle (Visuel remémoré).
  • Lorsqu’elle regarde à gauche horizontalement elle se crée de nouveaux sons et mots (Auditif construit), mais si elle regarde à droite horizontalement elle entend des sons et mots déjà emmagasinés (Auditif remémoré).
  • Lorsqu’elle baisse les yeux sur le coté gauche elle accède aux sensations et émotions vécues. Les sensations olfactives et gustatives se trouvent au même endroit que celles purement kinesthésique (Sensations, émotions, odeurs et goûts). En revanche, lorsqu’elle baisse les yeux sur le côté droit elle accède à son dialogue interne (Dialogue interne) qui est la radio mentale produisant des jugements et des évaluations.

Une fois que vous avez bien identifié et mémorisé son canal sensoriel prédominant, si elle porte souvent les yeux en haut vous pouvez confirmer que le visuel prédomine chez elle. En revanche, si elle baisse souvent les yeux vous pouvez confirmer que le kinesthésique est son canal prédominant. Enfin, si elle regarde souvent sur les côtés, vous saurez vite que l’auditif est son canal prédominant.

Le but de cette technique de décodage des mouvements des yeux est d’abord de confirmer que le système sensoriel dominant de la femme est bien celui qu’on a identifié auparavant (par écoute de son verbal et observation de son non verbal), ensuite de comprendre comment celle-ci organise ses pensées avec ses systèmes de représentation sensorielle. Ceci vous permettra d’adapter votre communication selon son système de représentation dominant, et surtout de créer un lien avec elle.

Questions clés pour repérer les mouvements des yeux de la femme

Voici une série de questions qui vous aideront à repérer facilement les mouvements des yeux d’une femme. Vous pouvez vous entrainer avec vos amis pour affiner votre observation des mouvements des yeux.

Les questions pour une femme visuelle :

Si vous pensez que la femme que vous séduisez a une dominante visuelle, vous pourrez facilement le confirmer en lui posant des questions avec des expressions visuelles tels que :

  • “Imagines que tu partes en vacances dans une île paradisiaque. Décris-moi la scène telle que tu la vois maintenant ? Ou se situe la mer et le paysage autour de cette plage ?”. La femme regardera normallement en haut à gauche (Visuel construit) et commencera par vous décrire grâce à son imagination ses vacances.
  • “Te rappelles-tu de la couleur de ta robe quand tu étais parti en Grèce ? Comment était ta chambre d’hôtel ? Combien y avait-t-il de fenêtres ?”. La femme regardera normallement en haut à droite (Visuel remémoré) et cherchera l’information dans ses souvenirs.

Les questions pour une femme auditive :

Si vous pensez que la femme que vous séduisez a une dominante auditive, vous pourrez facilement le confirmer en lui posant des questions avec des expressions auditives tels que :

  • “Imagines la voix de ta meilleur amie chantant en Japonais au fond d’une piscine. Qu’est ce qu’elle chante ?”, “Choisis une de tes musiques préférées et changes le volume, la hauteur du son, le débit et le rythme”. La femme regardera à gauche horizontalement, elle se crée de nouveaux sons et mots (Auditif construit).
  • “Entends intérieurement l’air de ta chanson favorite. Qu’est ce que tu entends ?”, “Penses à la voix de ta mère. Qu’est ce qu’elle te dit ?”. La femme regardera à droite horizontalement elle entend des sons et des voix dèjà entendu dans son passé (Auditif remémoré).

Les questions pour une femme kinesthésique :

Si vous pensez que la femme que vous séduisez a une dominante kinesthésique, vous pourrez facilement le confirmer en posant des questions avec des expressions kinesthésiques tels que :

  • “Penses à la sensation de tes pieds nus sur le sable chaud”, “Retrouves la sensation d’une douche chaude sur ton corps”, “Imagines que tu reçois le massage le plus relaxant de ta vie”, “Penses à l’odeur de ton parfum préféré”, “Quel est le goût de ton aliment préféré”. La femme regardera naturellement vers le bas à gauche (Sensations, émotions, odeurs et goûts).
  • “Penses à ce que tu as envie de te dire sur cette journée passée ensemble”, “Commentes intérieurement ce que tu penses de ce restaurant Italien”. La femme regardera cette fois vers le bas à droite et accèdera à son dialogue interne (Dialogue Interne).

Comment créer un lien grâce aux mouvements de ses yeux ?

Maintenant que vous connaissez le canal sensoriel dominant de votre dulcinée, il est temps d’adapter votre communication à cette dernière.

En PNL on parle de synchronisation, pour mieux comprendre la femme (en se mettant dans ses chaussures), mais pour que la femme se sente également comprise. C’est ce qui va vous permettre de créer un lien avec votre dulcinée.

Posez-lui des questions qu’elle aimerait entendre, et partagez avec elle les meilleurs expériences qu’elle a pu vivre dans le passé.

Synchronisez-vous en utilisant des expressions tels que : “Je vois ce que tu veux dire”, “C’est une idée lumineuse”, “C’est clair” si son canal sensoriel prédominant est le visuel.

Et des expressions tels que “Je sens très bien ce que tu cherches à dire”, “J’ai un bon feeling”, “ça me donne des bonnes sensations” si son canal prédominant est le kinesthésique. 

Enfin des expressions tels que “J’entend bien ce que tu me dis”, “Cela me dis quelque chose”, “On est sur la même longuer d’onde” si son canal prédominant est auditif.

Bien évidemment, vous devez communiquer de manière très naturelle et la femme ne doit pas se rendre compte que vous êtes en train de l’analyser. C’est pour ça que je vous recommande de vous entraîner afin de pouvoir détecter ses indices de manière très subtile sans qu’elle s’en aperçoive !

Pour conclure, savoir décoder les mouvements des yeux d’une femme est très puissant. C’est une manière de bien comprendre sur quel canal sensoriel elle se connecte le plus souvent (son canal sensoriel dominant) au moment où vous êtes avec elle, et d’adapter votre communication sur ce même canal pour créer un lien émotionnel. 

N’hésitez pas à vous entraîner avec vos amis en leur posant les questions clés (vu précédemment dans cet article) pour décoder les mouvements de leurs yeux, c’est une manière de bien affiner votre observation. 

N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez des questions ou des remarques intéressantes à rajouter !

Catégories
Articles PNL

Secrets pour apprendre à mémoriser rapidement le prénom d’une inconnue

Vous venez de rencontrer cette jolie inconnue, et l’interaction se passe à merveille. Vous vous êtes présenté, et cette dernière semble très contente de vous connaitre car elle vous montre énormément de signes d’intérêts. 

Maintenant, vous devez vous quitter et c’est le moment d’échanger vos coordonnées. Mais à l’instant où vous lui demandez son numéro de téléphone, son prénom vous échappe ! Aie, aie, aie … vous tentez de lui redemander une deuxième fois son prénom, et là elle vous le redonne en étant déçue car elle a fait l’effort de retenir le votre ! 

Voilà le genre de piège dans lequel nous pouvons tous tomber lorsqu’on aborde une inconnue et qu’on commence à la séduire. Oublier le prénom d’une inconnue peut nous faire perdre des points surtout dans les premières phases d’une rencontre.

Alors, voulez-vous apprendre à mémoriser rapidement et efficacement le prénom de jolies inconnues que vous rencontrez ? 

Dans cet article, je vous dévoile trois secrets de la PNL pour apprendre à mémoriser rapidement le prénom d’une femme inconnue que vous rencontrez. Grâce à ces secrets, et en fonction de votre stratégie mentale qu’elle soit visuelle, auditive ou kinesthésique, vous aurez plus de facilités à retenir son prénom en un temps très court.

Pourquoi mémoriser rapidement le prénom d’une inconnue ?

Lorsqu’on aborde une inconnue et qu’on commence à interagir avec cette dernière, l’une des choses qui peuvent la mettre à l’aise et en confiance c’est qu’on mentionne son prénom dans nos conversations.

Cela permet de créer un lien de confiance, et la femme aura l’impression qu’elle vous connais depuis longtemps car vous l’appelez par son propre prénom. 

Le problème c’est que nous avons tendance à oublier sans le faire exprés le prénom des gens que nous rencontrons.

La principale raison c’est que nous ne faisons pas l’effort de mémoriser le prénom des gens que nous rencontrons.

Nous avons développé au fur et à mesure des années une mauvaise stratégie de mémorisation des prénoms. Et malheureursement, dans le contexte de la séduction des femmes inconnues, nous répétons cette mauvaise habitude.

Oublier le prénom d’une femme inconnue peut être mal interprété par cette dernière et peut être ressenti comme un manque d’intérêt à son égard.

Par conséquent, vous rappeler du prénom d’une femme peut vous faire gagner des points et éviter que vous soyez catégorisé comme le mec qui a oublié son prénom. Elle pourra se dire que vous avez fait un effort pour retenir son prénom même si vous l’avez rencontré pour une courte durée. 

La bonne nouvelle c’est que VOUS pouvez développer une stratégie efficace pour apprendre à mémoriser rapidement le prénom d’une nouvelle inconnue lorsque vous sortez draguer dans la rue, les bars, les clubs ou les restaurants. 

Différentes stratégies mentales pour apprendre à mémoriser

Pour bien mémoriser, chaque individu utilise efficacement l’une des stratégie mentale qu’elle soit visuelle, auditive ou kinesthésique.

Pour réussir à mémoriser rapidement le prénom d’une inconnue, il faut trouver votre stratégie dominante et l’améliorer.

Donc avant de développer l’une de vos stratégies de mémorisation dominante, trouvez d’abord comment vous fonctionnez. Identifiez si vous mémorisez beaucoup plus de manière visuelle, auditive ou kinesthésique. 

  • Stratégie visuelle (V)

Est-il plus facile pour vous de mémoriser des prénoms avec des dessins et des couleurs (comme un album photo) ? Si c’est le cas, c’est que vous mémorisez naturellement avec une stratégie visuelle

  • Stratégie auditive (A)

A l’inverse, si vous avez besoin d’entendre le prénom à plusieurs reprise avant de le mémoriser, c’est que votre stratégie mentale est auditive.

  • Stratégie kinesthésique (K)

Enfin, si vous devez ressentir des sensations (comme des émotions intenses, ou des sensations physqiues) avant de pouvoir mémoriser le prénom, c’est que votre stratégie mentale de mémorisation est kinesthésique.

Notre cerveau fonctionne principalement par association, c’est à dire que pour mémoriser nous faisons des liens entre le prénom et nos expériences vécues sensoriellement (VAK).

La mémorisation kinesthésique (dans notre cas il s’agit du kinesthésique interne : émotions) est celle qui est la plus efficace sur du long terme. Nous allons nous rappeler beaucoup plus facilement des prénoms provenant d’expériences ou nous avons ressenti des émotions intenses, que d’expériences non importantes.

Nous faisons donc sans cesse des liens entre le prénom et les expériences intenses vécues dans le passé, c’est à dire les expériences où nous avons vécues des émotions agréables ou désagréables.

Par ailleurs, si vous souhaitez développer une stratégie de mémorisation efficace, il vous est possible de combiner les trois (V, A et K) en même temps et cela vous donnera plus de facilités pour retenir le prénom d’une inconnue dans un laps de temps très court.

Voici donc les trois secrets pour apprendre à mémoriser rapidement le prénom d’une inconnue. 

Secret 1 : Mémorisation visuelle du prénom d’une inconnue

Si vous êtes quelqu’un de visuel, c’est à dire que vous favorisez la vue pour mémoriser, vous retiendrez plus facilement un prénom en utilisant la mémorisation visuelle.

Vous allez mémoriser son prénom visuellement en l’associant à une image. C’est ce qu’on appelle la stratégie de mémorisation visuelle.

Mémorisation par association photo d’identité et prénom

Voici une technique simple que vous pouvez utiliser lorsque vous rencontrez une nouvelle femme inconnue dans n’importe qu’elle environnement.

Reconstruisez mentalement l’image de la tête de la femme inconnue que vous venez de rencontrer. Maintenant, prenez l’image de sa tête et mettez-là sous forme de photo d’identité. Associez au-dessous de cette photo d’identité son prénom en grand, en noir et en majuscule. Concentrez-vous sur l’ensemble de l’image associée au prénom que vous avez construit et visualisez l’ensemble avec précision.

Répétez ce processus à plusieur reprise, en agrandissant l’image associée au prénom. 

Secret 2 : Mémorisation par répétition espacée du prénom (auditivement)

Si vous êtes quelqu’un d’auditif, c’est que pour mémoriser un prénom vous devez le répéter à voix haute. 

Répétition espacée du prénom de la femme

Au début de l’intéraction avec la femme, appelez-la par son prénom afin de créer un lien comme si vous la connaissez depuis longtemps. Par exemple, une fois que vous avez fait connaissance avec elle, dîtes-lui : “Enchantée Vanessa !”.

Ensuite, au fur et à mesure que vous avancez dans votre conversation, introduisez subtilement son prénom : “Dis-moi Vanessa, qu’est ce que tu aimes faire quand tu as un peu de temps libre ?”, “Vanessa, tu as l’air d’être une fille indépendante !”, “Mais oui Vanessa, c’est exactement ce que je voulais te dire…”. 

Vous verrez qu’en répétant de manière espacée son prénom, il vous sera plus facile de le mémoriser. Vous retiendrez facilement son prénom, et vous ne serez pas dans l’embaras pour lui demander ses coordonnées avant de la quitter.

Secret 3 : Mémorisation kinesthésique du prénom

Si vous êtes quelqu’un de kinesthésique, c’est que vous avez des facilités à mémoriser par des sensations physiques (kinesthésique externe) ou des émotions ressenties (kinesthésique interne) lors de votre interaction.

Mémorisation par les sensations physiques

Une autre manière possible de mémoriser un prénom (mais moins discrete), c’est d’écrire son prénom sur votre main gauche (kinesthésique externe) en vous servant de votre main droite. 

Ce troisième secret n’est pas très pratique si vous voulez l’appliquer dans la rue, surtout que la femme pourra le remarquer facilement. En revanche, si vous êtes très discret lorsque vous écrivez son prénom sur votre main gauche, cette stratégie vous aidera à mémoriser rapidement son prénom surtout si votre canal sensoriel préféré est le kinesthésique. 

Mémorisation par les émotions intenses

La mémorisation est beaucoup plus efficace et durable avec les émotions ressenties (kinesthésique interne).

Notre cerveau arrive à sélectionner les émotions intenses ressenties lors d’une interaction et à faire le lien (ou association) avec les informations d’une personne qu’on apprécie. Ce phénomène d’association des informations avec les émotions intenses facilite la mémorisation.

Ce n’est pas pour rien que l’on se rappele beaucoup plus facilement du prénom d’une personne qu’on apprécie avec qui on a passé des moments agréables.

Que faire dans le cas où vous oubliez son prénom ?

Voici une technique que vous pouvez utiliser dans le cas où vous oubliez le prénom de la femme inconnue que vous rencontrez.

Avant de lui demander son numéro de portable, trouvez-lui un surnom marrant pour éviter de lui redemander son prénom. Vous lui dîtes par exemple : “au fait, j’aimerai bien te trouver un surnom avant de te laisser. Bon allez, j’ai trouvé, je vais t’appeler tigresse comme tu m’a l’air d’aimer la jungle …”

Cette technique est marrante et légère, c’est sympa car vous la taquinez et vous lui inventez un prénom marrant pour éviter de passer pour le mec qui a oublié son prénom, ce qui risque d’être mal interprété par la femme. 

Pour conclure, voici un récapitulatif de ce que vous devez faire pour apprendre à mémoriser le prénom d’une inconnue rencontrée dans un environnement donné. Repérez d’abord comment vous fonctionnez : êtes vous une personne visuelle, auditive ou kinesthésique ?

Puis, renforcez votre stratégie naturelle (si vous êtes quelqu’un de visuel (V), d’auditif (A) ou de kinesthésique(K)) pour l’utiliser encore au mieux par la suite.

Entraînez-vous à chaque fois que vous rencontrez une inconnue à déployer l’une des stratégies citées dans cet article. Vous pouvez utiliser une seule des stratégies, ou combiner les deux ou trois stratégies pour renforcer encore plus votre mémorisation du prénom.

Catégories
Articles PNL

Le Recadrage pour séduire une femme

Je me rappelle de ce rendez-vous au café avec cette très jolie femme il y a quelques années. Malheureusement, j’avais du mal à exprimer mon point de vue sur nos différents échanges concernant le travail, les relations, la famille, nos centres d’intérêts, et les voyages.

Cette dernière contrôlait l’ensemble de la conversation et je me rappelle en être sérieusement victime. Une semaine après, je n’avais plus reçu de ses nouvelles.

Est-il difficile pour vous d’exprimer votre point de vue face à une jolie femme qui vous plait ? Rentrez-vous dans son cadre sans être capable d’en sortir ?

Recadrer, c’est simplement exprimer son point de vue ou retourner n’importe qu’elle situation non agréable à son avantage. 

Dans cet article je définirai ce qu’est le recadrage, et quelles en sont ses avantages. Puis, je vous parlerai des différentes techniques de recadrage qui existent en PNL et des exemples pour les appliquer concrètement avec les femmes. 

Qu’est ce que le Recadrage ?

Commençons tout d’abord par comprendre ce qu’est le cadre avant de définir le recadrage.

Le cadre en PNL (ou “frame” en anglais) se définit comme les frontières et les contraintes d’un événement.

Par exemple, un peintre crée un cadre lorsqu’il réalise un tableau. De même, un chef de projet cadre le temps dans lequel le travail devra être restitué. Le cadre permet de fixer les limites sur lequel il faut accorder l’attention.

On parle souvent de l’homme dominant et sa capacité à exprimer et maintenir un cadre solide avec les femmes. Cependant, il ne faut surtout pas confondre cela au contrôle. Vouloir contrôler une femme, c’est contre productif et destructeur pour l’évolution de la relation.

Lorsqu’un homme détient un cadre solide, il permet à la femme de rentrer dans sa réalité et de chercher à s’investir pour gagner son intérêt. Voilà pourquoi il est indispensable de savoir créer et maintenir un cadre solide avec les femmes.

Nous allons maintenant définir ce qu’est le recadrage.

Le Recadrage permet de changer de cadre ou de point de vue pour observer les choses sous un autre angle.

Grâce au recadrage il est possible de tester l’efficacité de plusieurs points de vue pour atteindre son objectif.

Dans son célèbre ouvrage “Sleight of mouth”, Robert Dilts parle du recadrage comme transformer la signification de quelque chose en la mettant dans un cadre ou un contexte différent de la perception initiale.

Par exemple, si vous accusez une femme qui vous regarde fixement qu’elle vous drague, vous venez de recadrer la situation d’un simple regard à une intention sexuelle provenant de sa part.

Pour pouvoir retourner les situations à votre avantage, le recadrage est essentiel !

Les quatre techniques de Recadrage en PNL

Les quatre techniques de recadrage permettent de changer de cadre ou de point de vue. Avec ces techniques, vous pouvez amener la femme à voir les choses avec une perspective différente.

  • Technique 1 : Le changement de la taille du cadre

Le changement de la taille du cadre permet d’élargir ou de diminuer la taille du cadre d’une situation.

Dans son ouvrage “Sleight of Mouth”, Robert Dilts prend l’exemple du film “Cabaret” pour expliquer comment le changement de la taille du cadre peut influencer notre perception.

Dans la scène de ce film, un charmant jeune homme chantant avec une voix resplendissante est filmé en “close up” de son visage. Lorsque la caméra s’éloigne petit à petit, on commence à visualiser son uniforme militaire. Puis progressivement, au fur et à mesure que la caméra s’éloigne de ce dernier, on voit inscrit sur son bras gauche la croix gammée. En fait, lorsque le cadre s’élargit, on finit par comprendre que le jeune garçon chante dans un grand rassemblement nazi.

Dilts affirme que la signification donnée et l’émotion ressentie par la première image du jeune garçon est complètement différente de celles de l’image ayant subi un élargissement de la taille du cadre.

  • Technique 2 : Le recadrage du contenu

Le recadrage du contenu permet de changer la signification d’un événement (ou comportement donné) tout en gardant le même contexte.

Les gens peuvent interpréter une même situation de manière différente selon leurs désirs, besoins, croyances et valeurs.

Dilts donne l’exemple d’un grand terrain fertile complétement vide.

Un paysan verrait ce terrain comme une opportunité pour y cultiver du maïs. Un architecte le verrait comme un espace pour construire de grands bâtiments. Un pilote le verrait comme un espace potentiel d’atterrissage pour son avion en cas d’urgence.

  • Technique 3 : Le recadrage de contexte

Le recadrage de contexte part du principe qu’un événement (ou comportement donné) aura des conséquences différentes selon l’environnement ou le contexte dans lequel il se trouve.

Un exemple donné par Dilts est celui de la pluie qui sera perçue différemment en fonction du groupe de personnes vivant dans un environnement ou contexte donné.

La pluie sera perçue positivement par les gens qui ont terriblement souffert de la sécheresse pendant plusieurs mois, mais négativement par la catégorie de personnes qui sont en pleine inondation, ou ceux qui préparent une fête de mariage en plein air.

  • Technique 4 : Le recadrage de la critique

Les critiques peuvent des fois transformer une interaction en un conflit car elles sont provoquées dans la majorité des cas par une incompréhension de points de vue.

Des fois les gens peuvent prendre une critique à un niveau personnel et non pas comme une critique liée à un comportement non adapté perçu par l’autre.

Pour recadrer une personne qui vous critique, il est important de ne pas se focaliser sur l’effet négatif de cette critique mais de réaliser que le jugement de l’autre part souvent d’une bonne intention. 

Donc au lieu de rentrer dans le cadre de la critique de l’autre personne, et de dire : “Cela ne marchera jamais” ou “tu as complètement tort”, recadrez cette critique en posant des questions constructives qui ne seront pas pris personnellement par l’autre personne par exemple : “Comment allez-vous faire fonctionner cela ?”.

Le recadrage de la critique peut également fonctionner si vous êtes confronté à une limitation comme : “Je n’ai pas le temps”. Vous pouvez transformer cette dernière par un problème solvable “Je ne gère pas mon temps efficacement”. Puis enfin la transformer en une question tel que : “Comment puis-je gérer mon temps efficacement de manière à atteindre mon objectif ?”.

Le recadrage de la critique ou des limitations par l’adverbe interrogatif “comment” peut transformer une porte fermée ou des problèmes en une porte ouverte ou des solutions.

Comment appliquer ces techniques de Recadrage avec les femmes ?

Comme on l’a dit précédemment, le recadrage est essentiel pour exprimer votre point de vue aux femmes et avoir une bonne présence au sein de la conversation.

  • Savoir rassurer grâce au changement de la taille du cadre

Imaginez que lorsque vous sortez en soirée, vous transportiez avec vous une caméra vous permettant de contrôler la taille du cadre.

Vous rencontrez un soir une femme qui vous plait, et vous avez réussit à la séduire. Vous voulez qu’elle rentre avec vous. Mais elle ne peut pas quitter le bar et vous accompagner par peur d’être jugée par ses amis. Son cadre est celui du groupe d’amis que vous filmez avec votre caméra.

Vous pouvez dans ce cas soit éloigner progressivement la caméra pour lui faire réaliser que le temps dans cette planète est très précieux, qu’on a une seule vie, les aventures sont des choses extraordinaires à vivre, et si elle vivait pour les autres elle ne pourra jamais profiter de sa vie.

Ou bien vous pouvez zoomer la caméra uniquement sur elle pour ne pas filmer ses amis. Vous allez donc uniquement vous concentrer sur ses désirs en créant une connection romantique avec elle qu’elle ne voudra en aucun cas quitter.

  • Comprendre l’autre grâce au recadrage du contenu

Imaginez que vous êtes toujours avec cette femme qui vous plait dans le bar, et que vous ayez envie de la ramener chez vous. Mais son amie lui demande de rester avec elle, et affirme qu’il serait pas raisonnable qu’elle rentre avec vous le soir sachant qu’elle venait juste de vous rencontrer.

Bien évidemment il serait facile d’accuser son amie d’égoïste ou de manipulatrice. Mais cela ne vous permettra pas de la ramener chez vous. Vous devez donc trouver l’intention positive derrière le comportement de son amie. Elle peut s’inquiéter sur la sécurité de sa copine, ou craindre de se sentir abandonnée par sa copine en pleine soirée.

Dans tous les cas, et malgré votre frustration, vous devez comprendre l’intention positive derrière le comportement de son amie. Et plus vous comprendrez rapidement son cadre, plus il serait rapidement facile pour vous d’éliminer ses objections.

Par exemple, vous pourriez passer plus de temps avec son amie, créer un rapport de confiance et lui donner votre numéro de téléphone afin qu’elle soit rassurée pour sa copine.

  • Percevoir le succès grâce au recadrage de contexte

Imaginez que vous testez une nouvelle phrase d’approche. Après l’avoir pratiquée, plusieurs femmes réagissent négativement et vous envoient balader. Dans le contexte de la prise de numéro de téléphone, effectivement vous pouvez considérer cette approche comme un réel échec.

En revanche, si vous faîtes un recadrage de contexte sur l’efficacité de cette phrase d’approche, vous pourriez considérer que votre objectif n’était pas de prendre des numéros de téléphone, mais de tester une phrase d’approche qui ne fonctionne pas sur un nombre important de femmes. Dans ce contexte vous pouvez percevoir vos interactions comme un succès.

  • Eviter de rentrer dans le cadre de la critique en phase de séduction

Concernant la quatrième technique qui est le recadrage de la critique. Il est recommandé de ne pas rentrer dans ce cadre surtout en phase de séduction. Il est relativement tôt de critiquer ou de se faire critiquer par une femme surtout au début d’une interaction lorsqu’on se connait pas.

Pour conclure, le Recadrage est essentiel en phase de séduction pour avoir et maintenir une posture d’homme lors des conversations avec les femmes. Grâce au recadrage, il devient beaucoup plus facile de détourner les objections des femmes et surtout d’atteindre votre objectif : séduire la femme qui vous plait.

Les quatre techniques de recadrage citées dans cet article sont très efficaces pour développer votre capacité à exprimer votre point de vue sur différents sujets de conversations. Il est très important de savoir créer votre propre cadre avec les femmes qui vous plaisent, ce dernier doit être solide et maintenu jusqu’au bout. 

Avez-vous testé dans vos conversations les quatre techniques de recadrage pour séduire les femmes qui vous plaisent ? Laissez-moi vos commentaires.