L’un des grands problèmes que rencontrent beaucoup d’hommes que ça soit pour aborder une inconnue ou pour réussir un premier rendez-vous avec une femme qui leur plait est la peur du râteau. Lorsqu’un homme a peur du râteau, il va inconsciemment éviter à tout prix la douleur du rejet. Par conséquent, il ne prendra aucun risque pour aborder des inconnues, flirter, ou débuter une relation amoureuse avec la femme qui l’intéresse.

Malheureusement, il y a de plus en plus d’hommes qui tombent dans ce piège. Il vont tout faire pour éviter le râteau des femmes, et vont préférer rentrer dans l’ambiguïté de la relation pour éviter la déception du rejet.

La peur du râteau peut devenir un véritable fardeau pour beaucoup d’hommes célibataires, parce que cette dernière peut leur faire vivre de grands moments de frustrations et de solitude. Et avec le temps, cette peur du râteau va souvent surgir et devenir un véritable cercle vicieux.

Dans cet article, je vais te donner 4 conseils qui vont t’aider à dépasser ta peur du râteau, et à transformer cette dernière en plaisir de faire des rencontres.

Pour visionner cette vidéo cliques sur ce lien : Comment dépasser ta peur du râteau ? (et comment la transformer en plaisir de faire des rencontres)

Qu’est ce que la peur du râteau ?

La peur du râteau est une forme d’anxiété ou peur anticipée par le mental. Ce n’est pas la même peur qu’on peut vivre lorsqu’on est face à un danger imminent.

Par exemple, imaginons qu’on se retrouve seul dans une forêt. Soudain, en se baladant, on croise sur notre chemin un tigre. À ce moment là, on aura vraiment peur. Par conséquent, on va instinctivement se sauver pour éviter d’être attaqué par ce tigre. Dans cette situation précise, la peur nous a rendu service car elle nous a aidé à survivre.

La peur du râteau est une peur irrationnelle car il n’y a aucune raison d’avoir peur face à une femme.

Quelles sont les origines de la peur du râteau ?

Tout d’abord, la peur du râteau est une peur instinctive héritée de nos ancêtres préhistoriques.

Elle est ancrée dans nos gènes grâce à la théorie de l’évolution. Les hommes de la préhistoire vivaient dans des tribus, et s’ils attrapaient un homme en flagrant délit qui flirtait ou qui avait des rapports sexuels avec une des femmes du chef de la tribu, l’homme risquait la peine de mort.

Ensuite, cette peur du râteau est aussi liée à notre vécu à cause du conditionnement social car notre vision des rencontres et relations amoureuses a été fortement influencée par les médias, l’éducation qu’on a reçu de nos parents, les gens qui nous entourent, les films et les dessins animées (ex : Walt Disney) qu’on regardait lorsqu’on était enfant.

On nous a toujours raconté des histoires sur le prince charmant gentil et romantique, qui doit courir après les femmes, leur acheter des cadeaux, et leur faire la court pour vivre heureux et amoureux le restant de sa vie.

L’impact de la peur du râteau sur le comportement de l’homme

Une fois adulte, à cause du conditionnement social, l’homme va idéaliser la femme qui lui plaît en la mettant sur un piédestal même s’il la connait pas encore.

En gardant mentalement cette image de la femme parfaite qu’il idéalise, il va inconsciemment développer des attentes.

Et ce sont ces attentes qui vont l’empêcher de prendre des risques, parce qu’il va se mettre la pression du résultat (conclure avec la femme) au lieu de se focaliser (et donc savourer) le plaisir de la rencontre.

Le problème, c’est qu’en ayant des attentes, il va se rappeler de toutes les anciennes expériences négatives (où il avait encaissé des râteaux), ce qui va déclencher chez lui la peur du râteau. Par conséquent il évitera de passer à l’action (pour flirter, tenter d’embrasser une femme etc..) de peur d’encaisser encore un autre râteau et le schéma se répète. Il va développer le cercle vicieux de la peur où il sera emprisonné dedans.

Il y a donc un prix à payer en évitant le râteau. Ce que beaucoup d’hommes ne comprennent pas, c’est que rester dans l’ambiguïté de la relation avec la femme pendant une grande période de temps ne fera qu’amplifier la peur du râteau. Par conséquent, plus on va attendre, plus on va augmenter nos chances de recevoir ce râteau.

Dans cette article, je vais redéfinir le concept du râteau pour que tu n’aies plus d’association négative de ce dernier, mais plus une association positive. Ce qui va te motiver à prendre du plaisir à faire des rencontres, et prendre plus de risques pour booster tes résultats avec les femmes.

Le premier conseil qui est très important c’est d’arrêter de t’identifier au râteau.

Conseil 1 : Ne t’identifies jamais au râteau

Des fois sans se rendre compte, on associe les différents râteaux qu’on a encaissé à notre identité. Inconsciemment, on va penser que la femme nous a rejeté à cause de qui on est en tant que personne, alors que le problème peut venir d’une autre raison comme par exemple :

  • on n’avait pas le bon état d’esprit,
  • on n’avait pas la bonne attitude,
  • on avait un comportement indadapté,
  • notre manière de communiquer était limitée.

Mais laisses moi t’expliquer maintenant comment on peut associer le râteau à notre identité.

Voici la description du processus d’association du râteau à notre identité :

Après avoir encaissé un râteau, on va chercher à donner notre propre signification du râteau sans vérifier si cette dernière est vraie ou fausse.

Ensuite, une fois qu’on a donné notre propre signification de ce râteau, c’est à dire qu’on a trouvé une raison qu’on estime cohérente de ce râteau, on va commencer à généraliser. Et avec le temps cette généralisation deviendra une croyance limitante.

Par exemple, des femmes t’ont déjà dit dans le passé, « je préfère qu’on reste amis ». Déçu, tu commences à te dire « merde, encore un autre râteau », et tu cherches une ou plusieurs raisons pour justifier ces râteaux. Tu en trouves une qui te paraît cohérente par rapport à ta situation, par exemple que tu n’es pas spécialement intéressant, ou pas beau physiquement et progressivement avec le temps tu généralises cette raison qui devient ta propre croyance.

Dans ce cas, tu commences vraiment à croire que ton problème est lié au fait que tu n’es pas intéressant ou beau.

Donc tu lies le râteau à ton être, et ça devient un véritable cercle vicieux, puisque maintenant tu anticipes dans ta tête le râteau pour confirmer ta croyance qui est que tu n’est pas intéressant ou que tu es moche.

C’est ce schéma diabolique qui limite beaucoup d’hommes célibataires dans leur rencontres et relations amoureuses.

Il existe des râteau qui n’ont rien avoir avec l’homme, où la femme n’est tout simplement pas intéressée parce qu’elle a quelqu’un, ou que l’homme en question n’est tout simplement pas son style ou bien encore qu’elle n’est pas prête pour une rencontre ou une relation.

Maintenant il est important d’apprendre à te désidentifier du râteau, en prenant de la distance par rapport à l’expérience du râteau que tu as vécu avec les femmes.

Il faut être le témoin de ce râteau, et prendre conscience que la femme ne rejette pas les hommes personellement, mais pour d’autres raisons (par exemple l’attitude, l’image, le comportement, où l’état d’esprit de l’homme qui n’a pas été à la hauteur).

Et la bonne nouvelle c’est que ce sont des choses qu’on peut travailler pour les améliorer.

La question clé à se demander est :

Comment cette expérience peut-elle m’aider à devenir la meilleur version de moi même ?

Maintenant que tu t’es désidentifié du râteau, il faudrait que tu apprennes à accepter cette dernière.

Conseil 2 : Apprend à accepter le râteau

Beaucoup d’hommes ont des difficultés à accepter le râteau parce qu’ils ont peur de le recevoir de cette femme en particulier qui les intéressent. Ils se comportent comme si le monde était en pénurie de femmes. Ils sont dans le manque, au lieu d’être dans l’abondance.

Avec cette mentalité non seulement ils freinent leurs chance de faire de belles rencontres, mais ils perdent aussi du temps avec une femme qui n’est pas intéressée.

Au fait, Ils sont dans la résistance parce qu’ils n’acceptent pas le râteau. Il y’a une phrase qui dit, tout ce que tu résistes persistes. Si tu n’acceptes pas le râteau, tu va l’amplifier parce que tu as mis ton attention dessus et tu l’a rendu beaucoup plus important que ce qu’il mérite.

La clé c’est de se mettre dans un état d’abondance de femmes. De revenir à la vérité, dans cette vie et sur cette terre il existe des milliards de femmes célibataires qui t’attendent pour une rencontre.

Acceptes le fait qu’on ne pourra jamais contrôler la décision des femmes. La seule chose qui est sous notre contrôle est notre réaction, et le fait de grandir en apprenant de nos échecs pour devenir une meilleur personne.

Il faut donc apprendre à se mettre dans un état d’acceptation de ce qui est, de ce qui existe déjà, et cela est valable non seulement en séduction mais dans tout les domaines de notre vie.

Accepter le râteau c’est se mettre dans une énergie de paix qui va se transformer en énergie de puissance, ce qui te permettra de rebondir très vite et d’aller vers l’avant.

Donc tu vas devoir apprendre à accepter le rejet, à être présent et en paix avec toi même quoi qu’il arrive.

Acceptes le Rejet sans Résistance, et apprend à rebondir rapidement lorsque les choses ne fonctionnent pas comme tu le souhaites.

Sache que la non acceptation du râteau n’est qu’un programme que tu peux remplacer par l’acceptation de ce qui est, et que la vie t’apportera toujours mieux à l’avenir.

Il y’a toujours quelque chose à apprendre après chaque râteau, il suffit que tu modifies un comportement, une croyance, ou une stratégie pour mieux faire les prochaines fois.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais si tu veux vraiment travailler sur ta présence et l’acceptation de ce qui est, je te renvoies vers les enseignements du guide spirituel Eckart Tollé.

Le conseil numéro 3 c’est de changer la perception que tu donnes au râteau pour bien l’accepter au fond de toi sur du long terme.

Conseil 3 : Changes ta perception du râteau

Il faut savoir que le râteau n’existe pas, il s’agit d’un concept crée par l’homme qui peut vraiment nous desservir en séduction surtout si on associes la douleur au mot râteau.

Cette dualité [Succès/Échec] peut malheureusement freiner pleins de célibataires à faire de belles rencontres, et elle ne va pas te rendre service dans tes rencontres amoureuses.

Je te conseilles donc d’éliminer de ton vocabulaire le mot râteau et de le remplacer par refus ou rejet, car ça t’évitera de l’associer à ton identité. Donc ne dis plus jamais râteau, mais refus ou rejet ce qui va plus te servir et te permettre de mieux analyser les situations qui n’ont pas fonctionné, pour mieux faire les prochaines fois.

Le « Rejet » peut être perçu comme un succès en séduction, on va plus souvent le rechercher parce qu’il existe pour une bonne raison qui va nous servir :

  • d’éloigner les femmes qui nous sont incompatibles,
  • d’avoir du feedback pour mieux faire les prochaines fois.

Et honnêtement, est ce que tu aimerais te mettre avec une femme qui ne te convient pas et vivre malheureux avec elle ? Je suis sûre que ta réponse est NON.

Au final, il vaut mieux recevoir un rejet d’une femme et être fixé dans sa tête, plutôt que de rester dans l’ambiguïté et espérer quelque chose avec une femme qui n’est pas intéressée. Et dans ce cas, tu risques de perdre des semaines, des mois, voir des années à séduire la même femme qui en réalité n’est pas intéressée pour aller plus loin avec toi.

Cette nouvelle perception du rejet est tournée à ton avantage, parce qu’elle te permet de gagner du temps et de l’énergie, et puis ça te permet aussi d’apprendre à sélectionner les femmes qui te correspondent.

L’auteur américain Mark Manson de son ouvrage “Models” dit qu’il faudrait apprendre à redéfinir le succès et faire en sorte que notre priorité soit de plus maximiser notre bonheur avec telle ou telle femme rencontrée avec qui on aimerait débuter une relation plutôt que de se préoccuper du rejet.

Quatrième et dernier conseil, change ton intention pour ne jamais être affecté par le râteau.

Conseil 4 : Changes ton intention lorsque tu soirs en soirée

La plupart des hommes lorsqu’ils sortent pour faire des rencontres, vont sortir avec l’intention de séduire, leur priorité étant de séduire des femmes pour se sentir bien avec eux même.

Alors il n’y a pas de bien ou de mal concernant cette intention, c’est juste que par expérience ce n’est vraiment pas l’intention la plus efficace.

Ce n’est pas cette intention qui te permettra d’avoir le plus de résultats. Car si quelques interactions se passent bien tu sera content, en revanche (et cela peut arriver) si un soir tu enchaines quelques râteaux, tu risques de mal le prendre et laisser les rejets gaspiller toute ta soirée ce qui est dommage. Alors pourquoi ne pas te sentir tout le temps bien dans tes sorties, que tu te fasses rejeter ou pas ?

Le secret c’est de changer ton intention, et de sortir pour uniquement partager de bon moments avec des hommes et des femmes.

La clé c’est de développer ta présence, et d’apprendre à ressentir la joie intérieure de simplement rencontrer de nouvelles personnes. Bien sûre, tu as le droit de parler et de flirter avec des femmes, et si l’opportunité se présente il faudrait apprendre à la saisir, mais rappelle toi que ce n’est pas la raison unique de ta sortie mais uniquement un bonus.

Donc développe ta joie intérieur et ton bien être inconditionnellement, fait en sorte que ta joie intérieure soit ta priorité quand tu sors et tous le reste n’est qu’un Bonus. La clé c’est de sortir, et faire en sorte que les gens passent de bons moments en ta présence.

Pour dépasser la peur du râteau, il ne faudrait plus sortir avec l’unique intention de se trouver une petite amie (car tu risques de te mettre la pression) mais l’intention de partager des moments de qualité avec les gens.

Tu verra qu’avec le temps, tu développera un certain plaisir de faire des rencontres, et paradoxalement c’est à ce moment là que les résultats viendront naturellement vers toi. 

On a donc le choix soit :

  • d’éviter la douleur du rejet ce qui peut déclencher la peur du râteau.
  • de savourer les rencontres avec les femmes qui te plaisent sans attentes ce qui peut déclencher de la joie et de l’amour.

Les 2 attitudes mentales sont différentes, et donc vont te donner des résultats complètement différents avec les femmes.

Pour terminer, prendre un râteau n’évaluera jamais ton niveau d’attirance vis à vis des femmes. Tu peux être attirant, mais ne pas avoir le bon état d’esprit, ou la bonne démarche pour séduire. La réussite avec les femmes dépendra donc de ta capacité à accepter les râteaux et à rebondir assez vite pour provoquer de nouvelles rencontres.

Si tu souhaites réserver une séance de coaching personnel, cliques sur ce lien : Coaching avec Simo White

Publié par Simo

Simo White est coach de vie et expert en séduction pour les hommes. Il aide depuis plusieurs années les hommes célibataires à devenir la meilleure version d'eux même pour trouver la bonne petite amie et la garder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *