Comment gérer votre peur des femmes ?

La peur est une émotion d’anticipation qui, dans certaines situations, peut nuire à certains hommes dans l’épanouissement de leur vie amoureuse avec les femmes qu’ils désirent.

La peur peut nous conduire à un sentiment de faiblesse ou d’insécurité qui jaillit de façon impromptue sans prévenir. Elle peut être très difficile à gérer en période de stress ou dans les périodes difficiles de notre vie, les mauvaises passes.

Face à la femme l’homme éprouve souvent des peurs paralysantes : peur du premier pas, peur d’être rejeté, peur de s’engager, peur de l’intimité avec une femme etc.

Quelle que soit la peur que vous éprouviez, sachez qu’elle est naturelle et ressentie par tous les hommes. Non maîtrisée elle vous fait perdre vos moyens et vous met dans une situation d’impuissance dans laquelle vous avez l’impression qu’il n’y a pas de solutions.

Pourtant, si vous savez la gérer, elle se révèlera un excellent carburant pour la réussite de ce que vous désirez entreprendre avec les femmes. 

Dans cet article je vous explique quelles sont les peurs que l’homme ressent face aux femmes puis comment elles se manifestent et enfin mes 5 conseils pour gérer vos peurs. Vous n’aurez plus peur de la peur !

Quelles sont les raisons de la peur chez l’homme ?

La peur est irrationelle et a pour but de nous prévenir d’un danger pour l’éviter ou y survivre. Elle est donc originellement positive. En ce sens on l’appelle instinct de survie chez l’homme. Nous avons dans ce cas raison d’avoir peur.

La peur des femmes est une émotion qui surgit lorsqu’un homme craint de se sentir jugé, mal perçu ou d’être rejeté par les femmes. Peur irrationelle toujours, mais que nous n’avons pas raison d’avoir.

Il y a quelques années, j’ai vécu cette expérience de peur avec une italienne que j’avais rencontrée sur l’avenue des Champs Elysées à Paris. Notre rencontre a été très romantique, et nous avons fini par sortir ensemble pendant quelques semaines.

Malgré le fait qu’on était proche, je ressentais une peur effroyable à l’idée de la perdre car elle me plaisait énormément. Je me mettais donc à vouloir tout contrôler pour qu’on reste ensemble.

Ce n’était pas la première fois que je ressentais cette peur. Elle se manifestait à chaque fois que je commençais une nouvelle relation avec une femme. Et à cause de cette peur de perdre une femme je finissais par toutes les perdre en me faisant larguer !

Trop exclusif avec cette femme, toujours à sa disposition et à son écoute lorsqu’elle m’appelait au téléphone je devenais ce qu’on appelle en anglais très « needy ». Je craignais qu’elle me juge, ou qu’elle me perçoive comme le séducteur qui ne sait pas entretenir une relation amoureuse. Ce qui m’amenait à avoir peur qu’elle me quitte.

On voit donc bien là que cette peur m’a effectivement nuit puisqu’elle m’avait empêché de vivre pleinement (et avec sérénité) ma relation avec cette fille.

L’italienne a fini par perdre intérêt à mon égard et ne plus me donner de ses nouvelles. Ciao mi amore !

Cette anecdote vous parle, n’est-ce pas ? Et c’est normal.

Vous pouvez avoir peur d’être jugé ou d’être mal perçu par les femmes que vous rencontrez, ou tout simplement avoir peur que votre copine vous laisse tomber et qu’elle aille voir ailleurs.

Ce qui est sûre, c’est qu’on n’élimine jamais vraiment la peur mais on peut la dompter et la maîtriser pour adopter le comportement qu’il faut avoir dans la situation où l’on se trouve, au lieu de se laisser submerger par cette dernière.

Ces peurs ont été programmée accidentellement lors de nos différentes expériences vécues dans les environnements dans lequel nous avons évolué : 

  • La peur de l’inconnu et de la nouveauté transmise par nos parents, héritée de notre éducation, engendrée par la société etc.,
  • La peur du rejet provenant de nos expériences avec les femmes,
  • Les croyances limitantes installées dans un environnement familial, éducation, société, expériences négatives, etc. qui peuvent faire naître la peur.

La peur peut se déclencher lorsque nous quittons notre phase de comfort : nous franchissons un nouveau territoire, une nouvelle vie, une nouvelle expérience qui nous attend et qui nous n’est absolument pas familière.

La bonne nouvelle est que vous allez pouvoir agir sur vos peurs par votre conscience, contrarier la paralysie qu’elles vous imposent.

Examinons maintenant les signes de manifestation de la peur.

Comment se manifeste la peur chez l’homme ?

Vous êtes le seul responsable de vos peurs. Cela veut dire que ce ne sont pas les évènements, ni les situations ni même les femmes qui sont responsables de vos peurs.

Dans les faits, la peur se manifeste essentiellement par des pensées négatives qui se déclenchent à cause de deux paramètres :

  • Vos images mentales : ce sont les images de vos mauvaises expériences que vous ne cessez de faire défiler dans votre tête. Tel un film qui repasse sans arrêt. Par exemple des images de rejets lorsque vous avez séduit des femmes, images de l’échec sentimental avec une de vos ex copine, images de disputes etc.
  • Votre dialogue intérieur : c’est votre petite voix intérieure qui vous fait dire : “je ne suis pas assez bien pour elle”, “je vais foirer comme d’habitude”, “je vais être ridicule”, “je ne peux pas vivre sans elle”, “je suis fatigué ce soir” etc…

En conséquence, vos pensées négatives nourries de vos images mentales et de votre dialogue intérieur vont automatiquement générer cette peur qui va se manifester par des sensations physiques désagréables : mains moites, transpirations, tensions dans la nuque, rythme cardiaque importants, ventre noué, poitrine comprimée, etc.

Ces sensations physiques vont modifier à votre insu votre comportement qui deviendra celui qu’il faudrait avoir dans la situation que vous interprétez comme dangereuse. Et vous comprenez-là que tout est dans votre tête. 

 

La spirale du stress et de l'anxiétéLa spirale du stress et de l’anxiété

Pour illustrer ces interactions entre les pensées, sensations physiques et émotions et comportements, je vous propose le shéma ci-dessus de la spirale du stress et de l’anxiété connu par “Thérapie Cognitive et Comportementale” (TCC).

Les différentes catégories de peurs développées par les hommes

Il existe plusieurs catégories de peurs que les hommes peuvent développer quelque soit la phase dans laquelle ils sont : la rencontre, le premier rendez-vous, l’intimité, la vie de couple etc.

cercle de la peur

En voici une liste non exhaustive des peurs que vous pouvez ressentir avec les femmes :

  • Peur d’aborder des inconnues (anxiété de l’approche),
  • Peur du rejet des femmes,
  • Peur d’être classé dans la case amis,
  • Peur du premier rendez-vous (peur de ne pas savoir quoi dire, de foirer son premier rendez-vous, de ne pas l’embrasser),
  • Peur de la déception amoureuse (peur d’être déçu, de la perdre, de ne pas être respecté),
  • Peur de flirter avec les femmes (peur d’être jugé lorsque vous la touchez, de ne pas assumer),
  • Peur de l’intimité (peur de la sexualité, peur des maladies sexuellement transmissibles (MST), de la performance sexuelle, des pannes sexuelles, de l’éjaculation précoce),
  • Peur d’intéragir socialement avec les femmes (anxiété sociale),
  • Peur d’assumer son attirance sexuelle pour une femme,
  • Peur de l’engagement dans une relation.

Pour comprendre et trouver des solutions face à ce problème de la peur des femmes, je me suis inspiré du best seller américain du docteur Susan Jeffers “Tremblez mais osez” pour affiner cet article. Son ouvrage nous enseigne comment transformer la peur et l’indécision en assurance et en action.

Voici donc les quatre conseils pour gérer au mieux votre peur des femmes :

Cinq conseils pour gérer votre peur des femmes

Conseil 1 : Prenez du recul sur votre peur des femmes car elle est normale

Vous ressentez de la peur, c’est normal, tout le monde la ressent vous n’êtes pas le seul sur terre à la ressentir lors d’une nouvelle situation ou avant de vous lancer dans une action. Elle sera donc toujours présente quoi qu’il vous arrive. Ce qui fera la différence c’est la manière dont vous allez la gérer.

Je vous conseille donc de prendre du recul sur votre peur et de la gérer correctement en suivant le processus suivant :

1) Identifiez les façons dont se manifeste votre peur : Avez-vous une boule dans le ventre ? Avez-vous les jambes qui tremblent ? Respirez-vous difficilement ? La peur s’exprime de différentes manières selon les personnes.

2) Recherchez ce qui vous semble provoquer cette peur : Peur du rejet ? De la solitude ? De l’intimité ? Du jugement ?

3) Analysez la manière dont vous réagissez dans la manifestation de cette peur : Arrivez-vous à la calmer ? Êtes-vous tétanisé ? Essayez-vous de l’ignorer ?

Après cette étape d’introspection de comportement, suit l’étape d’action positive de vous ressaisir : mettez-vous dans un état de détente et de calme et dites-vous : « j’ai peur, c’est normal, j’accepte » sans chercher à la combattre. Ce premier pas, déjà, vous fera entrer dans un état de sérénité propice à une plus grande maîtrise de vous-même.

Vous avez accepté ce qui arrive, maintenant vous allez passer outre votre ressenti car le danger est dans votre tête.

Conseil 2 : Installez la croyance : “quoi qu’il arrive je serai maître”

Après avoir compris ce qu’il vous arrivait, et l’avoir accepté, vous vous retrouvez dans une phase d’inconfort où vous auriez envie de ne prendre aucun risque. Contrariez vos craintes injustifiées en vous installant cette croyance « quoi qu’il arrive je serai maître ».

Cette croyance est extrêmement puissante puisqu’elle vous permet d’affermir la confiance en vous quel que soit le problème qui va advenir et a aussi la vertu de vous tranquilliser.

Redevenu positif et plein d’assurance, vous vous mettez naturellement en position où vous dîtes : “je vais improviser et m’adapter quoiqu’il arrive, c’est la solution” et non en position de victime “pourquoi est ce que cela m’arrive ?” lorsque vous êtes confronté à une situation inconfortable.

Conseil 3 : Passez à l’action avant que la peur vous envahisse

« Lorsque je me sentirai plus en confiance alors j’aborderai cette femme ». Et dans d’autres situations :  « lorsque je n’aurai plus peur alors je m’engagerai dans une relation avec une femme », « lorsque j’aurais terminé mon projet alors je me mettrai à sortir pour faire des rencontres ».

Voilà des excuses qui donnent emprise à votre peur sur vous et qui lui donne pouvoir de vous empêcher de passer à l’action. En fait, vous êtes en train, sans en vous rendre compte, d’accepter que la peur vous domine, sans rien faire pour la gérer.

Espérer et attendre une disparation totale de la peur avant de commencer à passer à l’action est vraiment la grosse erreur à ne pas commettre. Comme nous l’avons dit en préambule, la peur est irrationnelle et donc sera toujours présente. Vous n’y pourrez rien. L’important est de la gérer pour ne pas qu’elle vous envahisse et prenne le contrôle sur vous. Osez passer à l’action sans crainte et la peur s’estompera !

Conseil 4 : Transformez la peur en carburant vous poussant à agir

La peur doit être une source d’énergie, du carburant vous poussant à agir. Ne percevez plus la peur comme un frein mais comme un actif puissant.

La peur ne doit cesser d’être votre ennemie bien au contraire. Elle doit devenir votre meilleure alliée en vous permettant de renforcer votre courage et votre motivation pour passer à l’action.

Il faut donc oser prendre des risques ce qui est la meilleure façon d’apprendre. Si vous vous faites une peur d’aborder, par exemple, une inconnue dans la rue, osez prendre le risque d’essayer de le faire dans l’environnement où vous êtes.

Commencez par petits pas et procédez par étapes, méthodiquement.

Conseil 5 : Prenez l’habitude d’être toujours présent dans votre vie

Pour diminuer l’intensité ou la fréquence de la peur, il existe un moyen pour se détacher de ses pensées négatives. Il s’agit de se connecter à son corps afin de vivre l’instant présent. Pour pouvoir gérer votre peur, je vous conseille de prendre l’habitude de vivre le moment présent tous les jours.

Détachez-vous du passé et du futur. Profitez de chaque activité que vous faîtes pour vivre l’instant présent. Prenez conscience de votre respiration et profitez du plaisir d’être tout simplement présent.

Si vous voulez approfondir sur le sujet, je vous recommande de lire le pouvoir du moment présent d’Eckart Tolle qui est un ouvrage très enrichissant au niveau spirituel.

La peur est toujours présente face à l’inconnu ou face à une situation nouvelle. Elle est très handicapante à de nombreux hommes. Elle peut même empêcher de vivre de belles histoires de rencontres ou d’amour avec des femmes désirées. Mais vous le savez maintenant cette peur des femmes n’est que dans la tête. Vous pouvez gérer votre peur des femmes et la surmonter facilement en appliquant mes conseils. Selon Nancy Anderson « Le courage n’est pas l’absence de peur, c’est plutôt la capacité d’agir devant la peur ».

Rien de mystérieux là-dedans. Osez avec les femmes, appliquez donc mes 5 conseils, et à chaque expérience vous acquerrez plus de maîtrise de votre peur. 

N’hésitez pas à commenter cet article et à le faire partager à vos amis.

Publié par Simo

Simo White est coach de vie et expert en séduction pour les hommes. Il aide depuis plusieurs années les hommes célibataires à devenir la meilleure version d'eux même pour trouver la bonne petite amie et la garder.

Rejoindre la conversation

  1. Avatar
  2. Avatar
  3. Avatar
  4. Simo

7 commentaires

  1. Quand vous voyez une femme qui vous plait et que vous sentez votre corps se paralyser à cause de la peur, quand vous voulez l’aborder mais que votre cerveau semble ne plus fonctionner, pensez à une chose :

    Il existe un homme qui a en marre de coucher avec cette femme et qui supporte ses caprices.

    Elles sont toutes pareilles les amis.
    Allez-y, dites-lui bonjour.

  2. Les femmes connaissent trés bien leurs pouvoir…elles peuvent donc se permettre d’être arrogantes ou indifférentes.

    1. Thierry,

      le pouvoir des femmes dont tu parles est perçu comme tel uniquement parce que les hommes les mettent sur un piédestal.

      Il faut faire comme elles : être indifférent et arrogant. Essaye, tu verras.

  3. “Quoi qu’il arrive je gérerai ma peur” l’affirmation est importante ! Moi je conseillerais plutôt “quoi qu’il arrive j’affronterai mes peurs” et je pense que ces deux affirmations sont similaires. Qu’en pensez-vous ? Excellent article !

  4. Je pense que la croyance “Quoi qu’il arrive je gérerai” est beaucoup plus proche de “Quelle que soit la peur que je vais ressentir face à un problème dans une situation donnée, je vais m’adapter et gérer au mieux ma peur pour trouver des solutions face au problème que je suis en train de vivre”.

  5. Justement je ne vous l’ai pas sorti pour vous embêter ! Ma longue phrase est beaucoup plus précise et vous donnera des informations supplémentaires sur comment affronter vos peurs. Elle m’a permis personnellement de changer ma perception de la peur. Rapellez-vous de ça adawa : précision = puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *