Les 6 étapes pour vaincre sa timidité avec les femmes

La timidité est un sentiment de gêne que l’on ressent lorsqu’on se retrouve dans des situations de groupe, ou en tête à tête avec une femme qui nous plaît. Êtes-vous timide avec les femmes ? Avez-vous l’estomac noué juste à l’idée de parler avec une jolie inconnue ?

En tant qu’ancien timide, je vous rassure si vous êtes timide c’est normal et ce n’est pas un problème. Près d’un français sur deux reconnaît être timide. Vous n’êtes donc pas le seul à connaître la timidité. La timidité est très fréquente dans notre société actuelle et peut être surmontée en utilisant des techniques appropriées.

J’ai décidé de vous écrire cet article pour vous aider à devenir beaucoup plus à l’aise en société surtout avec les femmes qui vous intéressent. Voici les 6 étapes pour vaincre sa timidité avec les femmes.

La timidité dépend du contexte

Je suis timide quand il s’agit de séduire une femme … en fait, je n’ose pas faire le premier pas car j’ai vraiment peur qu’elle me rejette !

Lorsque nous analysons un peu plus pour comprendre les raisons de cette timidité, nous nous apercevons qu’elles ne sont pas les mêmes selon les personnes.

On peut être un grand timide avec les inconnues mais un meneur avec ses amis. Un chanteur peut montrer de la présence et de l’audace sur scène et se révéler timide avec les femmes.

La timidité dépend de chaque personne, et peut être différente selon le contexte. Dans cet article nous allons nous concentrer sur la timidité dans le contexte de la Séduction.

Que ce soit la peur d’être observé ou jugé par des inconnues, de ne pas savoir quoi dire ou quoi faire, d’être rejeté, de ne pas plaire, ou encore de passer pour quelqu’un de ridicule, un timide n’agit pas il choisis de rester dans sa phase de confort.

Le timide se retrouve confronté entre son envie d’agir et la peur qui s’active dans sa tête. Le conflit interne « J’y vais ou je n’y vais pas ? » se termine très souvent par « Je n’y vais pas » avec beaucoup d’excuses pour soulager sa conscience, soit des mauvaises pensées pour son estime comme «  je suis trop nul ! ».

De la peur de rencontrer un inconnu à celle de parler en public, la timidité se manifeste dans différentes situations à des degrés variés.

Comment retourner votre timidité à votre avantage ?

Je ne veux pas que vous soyez complexé par votre timidité. Au fait, des fois ce n’est pas une mauvaise chose d’être un peu timide. J’en suis une preuve car à l’époque, malgré ma timidité, j’ai pu rencontrer et créer des relations fructueuses dans ma vie privée et professionnelle.

Les timides sont généralement introverti, polis et surtout empatiques. Une femme pourrait trouver ça très mignon et va apprécier ce côté timide que vous dégagerez.

Vous serez donc perçu comme un homme mystérieux, empatique et surtout à son écoute cappable de la comprendre profondément.

La timidité n’est donc ni bonne ni mal en soi. Elle est par exemple utile pour vivre en société. Étant associée à une certaine réserve, à une bonne écoute, à de la discrétion et à de la prudence, elle permet d’adoucir les angles et de diminuer les frictions entre les gens.

Cependant, au niveau personnel, elle peut parfois être handicapante puisque l’introversion peut être source de frustrations.

Les différents degrés de timidité

Le problème réside dans les formes de timidité qui peuvent générer des souffrances psychologiques comme :

  • le manque d’affirmation de soi (peur de déranger l’autre ou de le contredire),
  • l’anxiété de la performance (impression obsédante que l’autre est là pour nous juger),
  • la timidité de tous les jours (peur de ne pas savoir entamer une conversation, de parler aux inconnues),
  • la peur de « se mettre à nu » (difficultés à parler de soi, à se livrer à l’autre),
  • la timidité liée à l’image de soi (peur de se trouver sous les regards, observé, scruté, …).

Ces formes de timidité peuvent effectivement nous freiner pour séduire les femmes qui nous plaisent. Alors je vous propose dans la suite de cet article les 6 étapes pour vaincre sa timidité avec les femmes.

Les 6 étapes pour vaincre sa timidité avec les femmes

Étape 1 : Recadrez vos pensées

Les timides peuvent être victimes d’un ensemble de pensées négatives dans leurs têtes comme « personne ne me parle » ou « je vais avoir l’air bête » qui tournent en boucle. Bien sûre, ces pensées négatives n’aideront la personne qu’à rester timide et complexé.

Une astuce est de casser l’habitude de ces pensées négatives en prenant conscience des moments où vous les laissez vous envahir et en mettant au défi leur logique. Par exemple, ce n’est pas parce que vous vous sentez nerveux dans la foule ou à une soirée que vous aurez l’air bizarre. D’autres personnes autour de vous pourraient aussi se sentir nerveuses. Ce recadrage permet de voir vos pensées depuis un point de vue plus réaliste en trouvant une autre fâçon de voir la situation.

Étape 2 : Ne soyez pas exigent envers vous même

Beaucoup de timides sont très exigent envers eux-même car ils veulent que les choses changent assez vite. Le problème c’est que cet état d’esprit ne va pas leur permettre d’améliorer les choses, pire ils risquent de se mettre encore plus la pression.

Une exposition par étape est beaucoup plus souhaitable pour que les émotions et les pensées s’habituent définitivement aux situations anxiogènes. Procédez donc par petits pas et essayez de diviser les étapes en étapes plus petites pour faire de petits progrès facilement identifiables. Par exemple, commencez par un objectif réaliste comme de continuer certaines activités, dire bonjour ou sourire à des inconnues ou même rechercher des occasions pour se connecter aux femmes. Célébrez ensuite chacune de vos victoires, que ce soit en vous félicitant ou en mettant au défi vos pensées négatives.

Étape 3 : Faites des compliments sincères aux femmes

Un autre super exercice pour vous aider à surmonter votre timidité c’est de complimenter avec sincérité les femmes que vous rencontrez. Vous n’êtes pas obligé d’en faire des tonnes, mais certaines des meilleurs approches commencent par « j’adore ta petite robe (ton sac, tes chaussures…) tu l’as acheté à (nom du magasin) ? ». Les compliments donnent généralement une bonne impression à votre propos, car elles se sont sentis mise en valeur grâce à vous. Vous allez en plus grâce à vos compliments y gagner un sourire, ce qui vous permettra de vous sentir aussi bien.

Si vous connaissez une femme, soyez précis et utilisez son nom lorsque vous la complimentez. Par exemple, au lieu de lui dire « tu es adorable », dites-lui plutôt « j’adore ta nouvelle coupe de cheveux Patricia, en plus sa couleur s’accorde bien avec ton teint de peau ». Exercez-vous donc à faire cinq compliments par jour à des femmes différentes que vous rencontrez dans la rue ou lors de vos activités. Observez le nombre de conversations que cela vous permet de démarrer et la réaction positive que vous aurez des femmes.

Étape 4 : Entrainez-vous à parler de sujets qui vous passionnent

En vous entrainant à parler de sujets qui vous passionnent, vous aller vous forcer à concentrer votre attention sur l’extérieur, et pas sur vous même. C’est l’un des aspects les plus importants de la timidité. La plupart des timides ne le font pas sciemment, mais souvent, leur attention est dirigée vers elles-mêmes pendant les conversations. Cela les rend plus complexé et les gardent dans un cercle vicieux car elles ont peur d’être obesrvées et jugées.

En vous entrainant à parler de sujets qui vous passionnent vous allez lâcher prise. Vous serez concentré sur votre passion et vos talents. Vous pouvez même vous entrainer chez vous devant le mirroir et vous imaginer en train de discuter avec des femmes. Vous serez beaucoup plus calme et préparé avant de vous rendre dans un cadre social inconnu. Ensuite, sortez et mettez tout cela en pratique.

Étape 5 : Combattez votre timidité en vous immergeant

La peur vient souvent de l’ignorance. Un des meilleurs moyens de combattre votre timidité est l’immersion en allant dans les lieux ou se trouvent les femmes qui vous intéressent et les côtoyer. Rendez-vous aux soirées organisées par vos amis ou par votre société. Vous pourrez demander à vos amis de vous présenter à leurs amis ou à des connaissances. C’est une super façon de rencontrer des gens.

Une autre fâçon de combattre votre timidité est de vous inscrire à un cours de salsa, de théâtre d’improvisation, de yoga, de massage ou de chant. Être souvent en immersion avec les femmes (et même les hommes) vous forcera à intéragir avec de nouvelles personnes et de combattre par conséquent votre timidité.

Étape 6 : Surmontez votre timidité grâce à un coach 

Parfois, la timidité peut être difficile à surmonter tout seul. Et l’intervention d’un coach peut être très bénéfique. Je vous invite donc à me contacter si vous voulez vous inscrire à une séance de coaching avec Simo.

Pour terminer, la timidité n’est pas facile à surmonter. Ne vous attendez pas à ce que votre timidité disparaisse du jour au lendemain. Soyez patient, savourez le processus d’apprentissage, célébrez vos succès et surtout souvenez-vous d’une chose : Rome ne s’est pas faite en un jour. Enfin, soyez le meilleur de vous même et ne laissez jamais personne vous rabaisser.

Publié par Simo

Simo White est coach de vie et expert en séduction pour les hommes. Il aide depuis plusieurs années les hommes célibataires à devenir la meilleure version d'eux même pour trouver la bonne petite amie et la garder.

Rejoindre la conversation

  1. Avatar

1 commentaire

  1. Bravo Simo,
    C’est un très bon article. De mon expérience un dernier point est parfois de forcer légerment l’homme lors d’un coaching en lui présentant une femme pour qu’il soit confronté à une interaction même involontairement.
    Enfin il existe aussi des hypnothérapeute qui peuvent travailler sur l’inconscient ou ton expertise en PNL qui surement pourra les aider 😉

    Loup Epanouissement relationnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *