Es-tu victime d’expériences douloureuses qui ne cessent de se répéter dans ta vie sociale, amoureuse et financière ? Sais-tu que cela peut provenir de tes blessures émotionnelles de l’enfance ? 

En effet, l’environnement familial dans lequel nous avons évolué et l’enfance que nous avons eue conditionnent immanquablement notre vie d’adulte. 

Les problèmes rencontrés durant cette période de notre existence ont une influence capitale sur notre façon d’affronter les vicissitudes de la vie. Ils prédisent en quelque sorte la qualité de notre vie d’adulte.

Ces blessures émotionnelles de l’enfance correspondent à la partie immergée de l’iceberg. Elles peuvent nous provoquer de grands problèmes dans notre vie sociale, amoureuse et professionnelle. Seul le subconscient en est responsable et vous devez prendre la responsabilité de communiquer avec lui pour le corriger. 

Voici un article qui te présentes les 5 blessures de l’enfance (inspiré de l’ouvrage de Lise Bourbeau « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi même ») qui te permettront de comprendre les raisons de tes échecs dans tes relations sociales et amoureuses et surtout de les corriger. 

Pourquoi développer ta maturité et évoluer ?

On a appris depuis notre tendre enfance à croire comme vérité absolue les événements qui nous arrivent. Mais en réalité on est des êtres humains qui interprétons (avec notre logique) toutes les expériences de notre vie.

L’interprétation qu’on se donne de notre réalité d’adulte est dépendante de nos blessures de l’enfance. Ces blessures sont devenues des croyances profondes qu’on a crées jusqu’à l’âge adulte. Ces croyances qu’on a jamais eu l’opportunité d’explorer nous limitent pour mener une vie heureuse.

Pour te libérer, tu dois absolument analyser puis changer ces croyances de l’enfance pour vivre une vie sociale et amoureuse épanouie.

Développer ta maturité c’est justement prendre tes responsabilités pour comprendre tes blessures, mais c’est aussi de les accepter.

C’est de ne pas rester dépendant de ces blessures de l’enfance, et surtout de ne JAMAIS se mettre en position de victime.

L’évolution c’est de changer, de te corriger et de devenir une nouvelle personne responsable dans sa vie.

Les 5 blessures de l’enfance

Pour écrire cet article, je me suis inspiré de l’ouvrage de Lise Bourbeau « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi même ».

Les blessures les plus fréquentes chez l’enfant se développent dans la durée. Une fois adulte, ce dernier développe des mécanismes de défense pour se protéger, et des croyances profondes pour maintenir ces blessures.

La personnalité d’un adulte est souvent déterminée par 5 blessures émotionnelles ou expériences douloureuses vécues étant enfant :

1. La trahison 

Les parents promettent très souvent certaines choses à leur enfants. Ces promesses sont la plupart du temps pas assouvies, par conséquent l’enfant se sent trahi et indigne de ce qui lui a été promis.

Ces sentiments développent chez l’adulte une personnalité manipulatrice, à fort caractère, qui veut tout et bien contrôler.

Les personnes qui ont vécu ce problème durant toute leur enfance peuvent manquer de tolérance vis à vis des autres, de patience et surtout de savoir-vivre.

  • Mécanisme de défense : On manipule les autres pour tout et bien contrôler.
  • Exemple de croyances développées : « Je dois tout contrôler pour réussir », « Le monde est plein d’ennemis et mon devoir c’est de les éliminer ».

Pour te corriger, tu devra travailler sur ta tolérance, ta patience et ton savoir-vivre. Tu dois apprendre à faire confiance aux gens, et à déléguer tes responsabilités. 

2. La peur de l’abandon 

Un enfant qui a été abandonné par ses parents dans son enfance, développera à l’âge adulte une grande peur de la solitude.

Par conséquent, de peur d’être abandonné, il partira et laissera tomber sa partenaire ou un projet important en cours de route. La peur du rejet pour la personne adulte est ici permanente et définit son comportement face aux gens et aux aléas de la vie.

Il développera aussi des croyances de l’abandon ce qui diminuera son estime de lui même et éloignera son entourage qui le trouvera fragile et incapable de mener sa vie de manière indépendante.

  • Mécanisme de défense : On quitte avant d’être quitté.
  • Exemple de croyances développées : « J’espère ne pas décevoir les gens », « Je n’aime pas déranger les gens ».

Pour te corriger, si tu souffres de ce problème tu devra travailler sur cette peur de la solitude et de l’abandon. Tant que l’idée d’être seul provoquera une panique chez toi, tu ne sera pas guéri de ta blessure.

3. La peur du rejet

La peur du rejet conditionne le comportement de la personne qui en a souffert au point qu’elle se considère indigne d’affection.

Ce problème est très fréquent chez les personnes célibataires qui croyant à cela et de peur d’être rejeté, finissent par s’isoler dans leur vide intérieur.

  • Mécanisme de défense : On s’isole pour éviter d’être rejeté.
  • Exemple de croyances développées : « Je ne mérite pas d’être aimé », « je ne suis pas digne de confiance ».

Pour te corriger, tu dois absolument prendre des risques et des décisions par toi même. Ton challenge sera alors de ne pas être dérangé par l’éloignement de certaines personnes de ta vie, tu aura alors réussi à affronter cette peur.

4. L’humiliation

Les parents qui traitent leur enfant de stupide ou bête, ne réalisent pas qu’à ce moment là ils détruisent son estime de soi.

Un enfant qui est traité ainsi sera persuadé qu’on le désapprouve et qu’on le critique négativement même si ce n’est pas le cas.

À l’âge adulte, il se retrouvera avec une personnalité dépendante. Il sera donc en recherche constante de validation de la part des gens.

  • Mécanisme de défense possible : On humilie à notre tour les autres en devenant tyrannique et égoïste.
  • Exemple de croyances développées : « J’espère que les autres m’accepteront », « Je veux plaire à tout le monde », « Je dois prouver au monde que j’ai de la valeur ».

Pour te corriger, tu dois te débarrasser de cette peur de l’humiliation. Tu dois travailler sur la compréhension de tes besoins et de tes peurs et surtout de chercher ton indépendance et ta liberté.

5. L’injustice

Les parents qui sont froids et autoritaires, peuvent exiger beaucoup de leur enfant en dépassant souvent les limites. L’enfant se retrouve dominé par un sentiment d’impuissance et d’inutilité dans sa vie.

Ce sentiment qui naît dès l’enfance persiste jusqu’à l’âge adulte, et la personne développe avec le temps une rigidité mentale et une soif de pouvoir.

La personne devient incapable de prendre des décisions en toute confiance et est obsédée par l’ordre et le perfectionnisme.

  • Mécanisme de défense : On est perfectionniste et rigide avec une grande soif du pouvoir.
  • Exemple de croyances développées : « Je dois m’améliorer dans tous les domaines pour réussir », « Je ne peux prendre de décisions tant que je ne suis pas rassuré », « Je veux être le meilleur dans mon domaine ».

Pour te corriger, tu dois travailler sur ta rigidité et ta méfiance afin de pouvoir faire confiance aux autres et gagner en flexibilité dans ta vie. 

Pour conclure, les blessures de notre enfance peuvent être très profondes et peuvent avoir un impact fort dans notre vie d’adulte. La prise de conscience de ces blessures peuvent nous aider à nous libérer de nos échecs relationnels, amoureux et professionnels.

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux (FB et Twitter) et n’oubliez pas de la commenter.

Si tu souhaites avoir un coaching avec Simo White, contactes-moi en cliquant sur ce lien : Consultation avec Simo White

Publié par Simo

Simo White est coach de vie et expert en séduction pour les hommes. Il aide depuis plusieurs années les hommes célibataires à devenir la meilleure version d'eux même pour trouver la bonne petite amie et la garder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *